Sign in

Bien que la COVID-19 ait eu un impact sur le prix des aliments au pays, 2021 ne sera pas épargnée par l’augmentation du prix du panier d’épicerie. Les Canadiens* pourraient dépenser en moyenne près de 700 $ de plus qu’en 2020.

C’est ce qui ressort du onzième Rapport sur les prix alimentaires canadiens mené par quatre universités canadiennes.

Les chercheurs en question avancent une hausse des prix de 3 à 5 %, supérieure au taux d’inflation.

La sélection de l'éditeur : Le commentaire de Jordan envers Jamie à l'Heure de vérité d'OD est critiqué par les fans

695 $ Augmentation annuelle du panier d'épicerie

Comme le rapporte la Presse canadienne, les prévisions concernent une famille moyenne de deux adultes âgés de 31 à 50 ans, un adolescent de 15 à 18 ans et une préadolescente de 9 à 13 ans.

En 2021, cette même famille devrait dépenser 13 907 $ pour se nourrir, soit une augmentation de 5 % par rapport à l’an dernier.

Les produits alimentaires qui subiront une forte augmentation seraient les viandes et les légumes frais, dont le prix pourrait atteindre une augmentation de 6,5 %.

En entrevue à TVA Nouvelles, le directeur du laboratoire en science analytique agroalimentaire de l’Université Dalhousie, Sylvain Charlebois, estime que la population devra davantage consacrer de leur budget à la nourriture.

« Nous sommes en train de quitter une ère de l’alimentation abordable », dit-il.

*Cet article a été mis à jour.