Sign in
FR - Divertissement

La division des demi-finalistes à Star Académie ne fait pas le bonheur de tous

Une méthode équitable, ou à laisser dans le passé?
Star Académie TVA

Lors de l'épisode du mardi 13 avril, Lara Fabian a dévoilé comment se dérouleront les demi-finales de Star Académie. Les six académiciens restants ont donc été séparés d'une manière qui a fait réagir, soit par genre. 

Ainsi, cette semaine, ce sont les gars qui vont chanter pour gagner le vote du public et des professeurs. Ce qui veut dire que Guillaume Lafond, Jacob Roberge et William Cloutier sont en danger.    

La sélection de l'éditeur : François revient sur la réaction jugée déplacée de Varda durant son discours à Big Brother

Pour l'instant, Queenie Clément, Lunou Zucchini et Rosalie Ayotte sont certaines d'être présentes la semaine suivante et plusieurs fans ont partagé leurs avis mitigés sur la situation. 

« Fak on revient au concept gars vs filles ??? »

Pour certains, l'opposition des genres est un concept à laisser dans le passé, pour d'autres, c'est une bonne manière d'avoir une finale équitable. 

« Miracle, la prod a pris une décision équitable en faisant des demies finales F/G ; pas de manipulation des éliminations ainsi. »

En divisant ainsi les demi-finalistes, la production s'enligne pour une finale avec un homme et une femme.

Cela dit, cette manière de faire avait déjà fait réagir lors du camp de sélection, alors que les fans souhaitaient voter pour leurs favoris sans contrainte. 

Star Académie TVA | Facebook

Si certains pensent que ça permet ainsi d'être juste côté représentation, d'autres avancent que le concept du concours est ainsi altéré, car leurs chanteurs favoris font partie du même groupe.

Star Académie TVA | Facebook

Star Académie TVA | Facebook

Une internaute avoue même avoir décroché de l'émission à cause de cette décision. 

Puisque Guillaume, Jacob et William font partie des candidats chouchous depuis le début, il sera intéressant de voir pour qui le public votera cette semaine. 

Star Académie TVA | Facebook

De retour devant leur écran pour cette rentrée télévisuelle, les téléspectateur.trices du Québec ont pu découvrir, ce 13 septembre, deux des nouveaux célibataires de Si on s'aimait, dont Stéfanie. Mais pour certain.es, son visage était plutôt familier, car l'infirmière de 41 ans n'en est pas à sa première téléréalité.

Si plusieurs ont relevé sa ressemblance avec Véronique Cloutier, surtout dans la manière qu'elle s'exprime, d'autres l'ont carrément reconnue de son passage à l'émission Un souper presque parfait.

Continuer à lire Show less

L'île de l'amour et ses candidats aux corps parfaits : faut qu'on jase de la première

Ce dimanche 12 septembre était bien occupé pour les amateurs.trices de téléréalités au Québec : l'ultime audition d'Occupation Double ainsi que la grande première de L'île de l'amour avaient de quoi faire jaser.

Les critiques pour le lancement de L'île de l'amour, on les voyait venir de loin. Depuis le grand dévoilement, les célibataires qu'on appelle les insulaires (même s'ils sont sur une péninsule et non une île) ont des silhouettes qui répondent à tous les critères de beauté les plus superficiels. Malgré la critique, la production a répondu de manière assez assumée. Elle le sait qu'il n'y a aucune diversité corporelle, et elle ne visait pas du tout en avoir :

Continuer à lire Show less

Voilà, c'est fait. Les quatre principaux chefs politiques ont croisé le fer lors du Face-à-Face 2021 diffusé sur les ondes de TVA, ce jeudi 2 septembre. Les Québécois et les Québécoises ont pu se faire une idée plus concrète des programmes électoraux des différents partis, mais plusieurs ont accroché à certains moments clés.

Pendant deux heures, Justin Trudeau (Parti libéral du Canada), Erin O'Toole (Parti conservateur du Canada), Yves-François Blanchet (Bloc Québécois) et Jagmeet Singh (Nouveau Parti démocratique) ont échangé sur trois grands thèmes, soit la pandémie, la relance économique et le Canada de demain.

Continuer à lire Show less

La campagne électorale est à mi-chemin avant que les Canadiens et Canadiennes se rendent au bureau de vote pour poser leur « X » à côté de leur candidat.e chouchou. Les chef.fes des principaux partis politiques vivront leur premier débat demain et ça s'annonce différent des deux autres débats à venir des 8 et 9 septembre prochain.

Prépare ton calepin et tes méninges, prends toi un verre de vin et écoute attentivement ce que les chefs auront à dire pour te convaincre de voter pour eux, car le débat s'annonce prometteur

Continuer à lire Show less