Marilou de L'île de l'amour parle de sa nouvelle carrière et ses projets avec Antoine d'OD

« J’ai quand même de grosses attentes face à mon mariage… »

Rédactrice senior, Narcity Québec
Marilou de L'île de l'amour parle de sa nouvelle carrière et ses projets avec Antoine d'OD

Dans une publication partagée sur Instagram le 8 février, Marilou Lacharité de L'île de l'amour a annoncé qu'elle faisait un changement de carrière dans le but de faire équipe avec son fiancé Antoine Normandin d'Occupation DoubleDans l'Ouest. Elle quitte la coiffure pour aller dans le courtage immobilier et nous raconte tout de ses projets, autant professionnels que personnels.

Alors que Marilou était une coiffeuse spécialisée dans les tons de blond depuis plusieurs années aux Studios Kevins-Kyle à Mirabel, cette dernière a dernièrement entamé son cours pour devenir courtière immobilière dans le but de relever de nouveaux défis.

C'est lors d'un échange avec Narcity, un peu plus d'un mois après ses fiançailles, qu'elle nous a aussi parlé de ses ambitions professionnelles avec Antoine ainsi que de son futur mariage.

Qu’est-ce qui t’a poussée à arrêter la coiffure?

« Ce qui m'a poussé à arrêter la coiffure, je dirais qu'il y a deux choses. Premièrement, c'est que je n'avais plus de challenges. J'ai comme atteint l'objectif que je m'étais donné quand j'ai commencé. C'était rendu plate.

« Aussi, j'avais beaucoup de mal de dos puis d'épaules, ça faisait en sorte que je réduisais mes heures. Je me sentais comme si je n'étais pas capable de me donner à 100 % puis moi, j'aime ça me donner à 100 % dans ce que je fais. »

Pourquoi t’es-tu dirigée vers le marché immobilier?

« Je me suis dirigée vers l'immobilier parce que [...] je suis quelqu'un qui aime beaucoup le défi, j'aime ça le challenge. C'est un métier qui n'est pas stable, puis j'aime ça parce que ça fait en sorte que je n'ai pas le choix de me lever le matin pour aller travailler, parce que c'est moi qui décide de la paye que je fais à la fin du mois [...].

« L'achat d'une maison c'est quand même une des choses les plus importantes que tu fais dans ta vie. Fait que d'être là pour eux à ce moment-là puis de les aider, je trouve ça super valorisant.

« Ça faisait un petit bout que j'y pensais aussi, je savais que j'allais le faire un jour dans ma vie, mais je ne savais juste pas quand. Quand il y a eu la pandémie puis que mon chum n'avait plus de travail à cause que ses shows avaient arrêté, c'est moi qui lui ai dit d'aller vers l'immobilier parce que je le voyais vraiment là-dedans.

« De le voir aller à l'école aussi, je le voyais étudier, faire ses cours et tout, j'écoutais les profs parler parce qu'il faisait son cours à distance puis ça m'intéressait vraiment beaucoup. »

Tu as mentionné que ça te permettra de travailler dans le même domaine que ton amoureux. Quels sont vos projets de carrière?

« Pour commencer, on veut aller travailler pour François Mackay, les Groupes Mackay. On le connaît quand même un peu, fait qu'on va aller travailler pour lui. C'est sûr que pour la première année, on aimerait ça être dans une équipe. Ça fait en sorte que ta clientèle vient plus rapidement.

« Probablement que, après, on aimerait ça les deux... C'est sûr qu'on veut être une équipe fait qu'on veut vraiment travailler ensemble. Ses clients vont être mes clients, mes clients vont être ses clients. On veut vraiment bâtir une équipe ensemble.

« On aimerait ça aussi aller vivre aux États-Unis. Peut-être pas à temps plein, mais travailler là-bas, partir quelque chose là-bas. C'est sûr que la Floride [...], ça c'est pas mal dans nos objectifs. Acheter des biens financiers aussi et ce genre de trucs. »

Parlant de maison, habitez-vous ensemble?

« On habite déjà ensemble, mais là on déménage dans un autre condo. On déménage parce que ça va être plus gros qu’où on est en ce moment, mais on habite déjà ensemble depuis environ trois mois. »

Après vos fiançailles en janvier dernier, avez-vous déjà des plans pour votre mariage?

« Pour notre mariage, moi c'est sûr que je vais attendre d'avoir fini mes études, puis je veux être placée dans ma vie professionnelle. C'est quand même un stress de préparer un mariage puis j'ai quand même de grosses attentes face à mon mariage, fait que je ne veux pas faire ça trop rapidement non plus.

« Je vais attendre qu'il n'y ait plus la COVID-19 aussi. Si c'est dans deux ou trois ans, moi je ne suis pas pressée. On a toute la vie pour se marier, je veux que ce soit bien fait puis que ce ne soit pas trop stressant. Je vais attendre deux, trois ou quatre années au maximum s’il faut. »

Cet entretien a été édité et condensé afin de le rendre plus clair.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Plus de Narcity

Commentaires 💬

Notre section commentaire est un espace qui promouvoit l’expression personnelle, la liberté d’expression et la positivité. Nous encourageons discussions et débats, mais nos pages se doivent de rester des endroits sécuritaires où tout le monde se sent à l’aise et dans un environnement respectueux.

Pour rendre cela possible, nous surveillons les commentaires pour garder nos pages libres de spam, de discours haineux, de violence et de vulgarité. Les commentaires sont modérés en fonction de nos Règles de communauté.

Veuillez noter que les opinions exprimées dans la section commentaire d’un article ne reflètent pas les positions de Narcity Media. Narcity Media se réserve le droit de retirer des commentaires, de bannir ou de suspendre des utilisateur trices sans avertissement, ou de fermer la section commentaire d’un article à tout moment.

Prénoms et noms apparaîtront avec chaque commentaire et l’utilisation de pseudonymes est interdit. En commentant, vous reconnaissez que Narcity Media détient les droits d’utilisation et de distribution du contenu présent sur nos propriétés.

Loading...