Le mot d'ordre sera prudence, alors qu'une importante opération policière prendra place sur le réseau routier du Québec dès ce vendredi 11 juin afin de sensibiliser les automobilistes et les contrevenant.es au Code de la sécurité routière.

C'est dans le cadre de l'opération nationale concertée (ONC) VITESSE, sous le thème « Je ralentis. Je sauve des vies », qui a lieu du 11 au 17 juin, que les corps de police de la province seront en mode sensibilisation et conscientisation, a confirmé la Sûreté du Québec, par voie de communiqué.

On prévient que les policier.ères interviendront « de façon intensive », en mettant l'accent sur « la conduite imprudente et la vitesse », puisque la pandémie a fait en sorte de réduire l'achalandage routier et de contribuer « à l'adoption de comportements à risque » pour certain.es conducteur.trices.

Selon les informations de la SQ, « une surreprésentation de la vitesse dans les collisions graves et mortelles a été constatée sur l'ensemble du réseau routier québécois au cours de la dernière année » et avec le déconfinement, la présence d'automobilistes sera accrue sur les routes.

« Dans ce contexte, le respect des limites de vitesse est primordial pour assurer la sécurité de tous les usagers de la route », dit la SQ.

Rouler trop vite peut coûter cher, puisque les amendes vont jusqu'à 1 950 $ selon la vitesse atteinte. En plus, tu peux recevoir des points d'inaptitudes et même voir ton permis de conduire être suspendu immédiatement dans le cas d'un grand excès de vitesse.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.