Connexion

La couleur orange est maintenant chose du passé, et ce, aux quatre coins du Québec. Ce sont maintenant les régions en jaune et en vert qui trônent, alors que les résident.es des territoires orangés peuvent dire, dès ce lundi 14 juin, bonjour aux nouveaux assouplissements.

Ce sont les régions de Montréal, Laval, de la Montérégie, de la Capitale-Nationale, de Chaudière-Appalaches, de Lanaudière, des Laurentides, de l'Outaouais, du Centre-du-Québec, de la Mauricie, du Saguenay–Lac-Saint-Jean et du reste du Bas-Saint-Laurent qui ont officiellement basculé en zone jaune.

C'était annoncé depuis mai dernier, mais, parfois, il faut le voir pour le croire. À elles seules, dès aujourd'hui, ces régions représentent 85 % de la province arborant le jaune comme pas un.e.

Ce qui est permis en zone jaune

Ainsi, la grande majorité du Québec se voit imposer des restrictions sanitaires moins sévères qu'aux paliers orange et rouge.

À la maison, il est possible d'accueillir des invité.es d'un seul autre domicile à l'intérieur. En ce qui a trait à la cour/jardin/petit lopin de terre disponible, le nombre de personnes admissibles reste à huit.

Les salles à manger des restaurants sont aussi ouvertes et les occupants de deux adresses différentes peuvent s'attabler ensemble.

Il est aussi permis d'aller prendre un verre au bar du coin, tant à l'intérieur qu'en terrasse, mais avec certaines conditions de la part des tenancier.ères, comme accueillir un maximum de 50 % de leur capacité maximale prévue au permis d'alcool, cesser de vendre de l'alcool à 23 h et fermer à minuit.

Quant aux sportif.ves, iels pourront pratiquer leur sport avec contacts en groupe de 25 personnes.

Au travail, le port du masque de qualité ne sera plus obligatoire, mais recommandé, si des barrières physiques, comme un plexiglas, ou la distanciation sont possibles.

Le télétravail, lui, est toujours recommandé.

Ce qui est permis en zone verte

L'autre 15 % du Québec est en vert, soit l'Abitibi-Témiscamingue, la Côte-Nord, le Nord-du-Québec et la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine.

Dans ces régions, c'est un maximum de dix personnes qui peuvent se rassembler à l'intérieur et à l'extérieur d'un domicile, soit d'adresses différentes ou les occupant.es de trois résidences. Toutefois, la distanciation physique et le port du masque sont recommandés.

Les bars sont soumis aux mêmes règles qu'au palier jaune, mais ce sont maintenant dix personnes à une même table qui peuvent se rassembler. Même chose dans les restaurants.

Du côté des activités sportives, les sports extérieurs dans des lieux publics peuvent se faire en groupe d'au plus 50 personnes.

Le port du masque de qualité n'est plus obligatoire, sous les mêmes conditions qu'au palier jaune. Le retour au boulot, lui, peut se faire graduellement.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Restez informé
Reçoit quotidiennement les dernières nouvelles de Montréal, dans ta boîte courriel.