FR - Vedettes

Noémie Dufresne ouvre un compte OnlyFans et se confie sur ses revenus

Elle a déjà des centaines d'abonnés.

Dans des story partagées sur Instagram le 16 février, l'influenceuse Noémie Dufresne annonce qu'elle s'ouvre un profil sur OnlyFans alors qu'elle affirme avoir une forte demande depuis plusieurs mois.  

Moins de 24 heures après cette annonce, elle a déjà près de 700 fans qui se sont inscrits pour suivre son contenu plus osé. Narcity l'a contacté pour en savoir plus sur ses motivations, ses inquiétudes et ses attentes au niveau des revenus.

La sélection de l'éditeur : Rita Baga se confie sur l'alcool à Big Brother et ce n'est pas comme on le pense

Qu'est-ce qui l'a poussée à se créer un OnlyFans?

Au départ, Noémie confie avoir été sceptique face à la plateforme et avoir eu peur du jugement des autres, mais elle a ensuite compris qu'elle pouvait imposer ses propres limites : 

« Je croyais que le contenu était surtout porno, donc je ne portais pas plus d’intérêt que ça […], mais par la suite j’ai commencé à m’en faire parler énormément souvent par des filles et des gars qui me conseillaient d’essayer. » 

Selon elle, la peur de se faire juger par autrui « ne devrait pas [l’] empêcher de faire ce qui [lui] plait. »

Après avoir reçu des commentaires qu’elle juge inappropriés sous ses dernières publications plus « sexy » sur ses réseaux sociaux, l'influenceuse explique qu'elle souhaite diviser son contenu entre ses plateformes publiques et OnlyFans, qui est privé :

« Sur Instagram ou Facebook, je pouvais recevoir des messages inappropriés sur ce type de contenu tandis que, OnlyFans, ceux qui s’abonnent sont 100 % respectueux. »

Comment ses abonnés réagissent-ils?

Noémie avait d'abord peur de la réception de sa communauté puisqu'elle a déjà vécu une controverse sur les réseaux sociaux il y a quelques années :  

« En 2014, j'ai vécu un peu une histoire d'intimidation sur les réseaux sociaux et l'opinion envers moi était vraiment controversée. Donc ça m'a pris du temps avant de me dissocier de cette image-là. »

À sa grande surprise, elle affirme recevoir beaucoup plus de commentaires positifs que d’opinions négatives face à la création de son profil : 

« Maintenant, c'est sûr que tout le monde qui me suit m'apprécie, aime mon contenu alors j'avais peur de la réaction des gens, mais honnêtement ça a super bien passé. »

« J'ai au contraire eu plein de messages de love, même de filles, parce que les filles ont souvent envie d'essayer aussi, mais ont peur du jugement des autres », poursuit-elle.

Quelles sont ses attentes côté revenu?

L'abonnement pour avoir accès à son profil OnlyFans coûte 20 $ par mois.

Avec le nombre d'abonnés qu'elle a obtenu depuis l'ouverture de son compte, Noémie révèle qu'elle a déjà amassé 15 000 $ américain, ce qui équivaut à près de 19 500 $ canadien, excluant la marge que OnlyFans conserve.

Lorsque Narcity lui a demandé quel est son objectif financier pour sa plateforme, Noémie a avoué s'attendre à grandement accroître son nombre d'abonnés : 

« Moi je dirais qu'avec 50 000 $, je serais contente. »

Ce montant représenterait environ 2 500 fans qui payent chaque mois pour accéder à son contenu, si elle garde le même prix d'abonnement.

L'influenceuse dit qu'elle pourrait aussi faire des commandes personnalisées, mais seulement si elle est à l'aise avec la demande. 

Bamboo Underwear a doublé son chiffre d'affaires malgré le départ d'Élisabeth Rioux

La compagnie se lance dans le loungewear et les maillots très bientôt.

Après avoir connu un boom de popularité au cours des dernières années, les entrepreneurs derrière la marque de sous-vêtements québécoise Bamboo Underwear se sont présentés à l'émission Dans l'oeil du dragon, et on peut dire qu'ils ont su attirer l'attention. 

Dans l'épisode diffusé ce 19 avril, les quatre actionnaires de la compagnie soit Mathieu Landry-Girouard, Jules Marcoux, Philippe Ouellet-Thivierge et Hugo Garneau-Boisvert ont réussi à faire l'une des plus grosses ententes vues à l'émission. 

Continuer à lire Show less

Guillaume s'ouvre sur son expérience et la fin de son parcours à Star Académie

Pense-t-il que la demi-finale entre garçons l'a désavantagé?

Le premier round des demi-finales de Star Académie a eu lieu le dimanche 18 avril et c'est William Cloutier qui a remporté le vote du public, ce qui fait de lui l'un des deux finalistes. Guillaume Lafond, le chouchou des fans rentre donc chez lui.

Avec Jacob Roberge, les trois hommes qui s'affrontaient pour une place en finale étaient tous grandement aimés chez les Québécois et Guillaume, pour sa part, a été sauvé trois fois par ceux-ci depuis le tout début de l'aventure.  

Continuer à lire Show less

William Cloutier s'ouvre sur sa victoire en demi-finale et sa compo qui a marqué le Québec

Il confie que la grande popularité de Guillaume lui jouait bien dans la tête.

Ce dimanche 18 avril, William Cloutier a réussi à renverser la tendance à Star Académie et voler le coeur du public avec une interprétation émouvante de sa propre composition, Si pour me voir

Jusqu'à maintenant, Guillaume Lafond et Jacob Roberge avaient des parcours sans faille auprès du public, étant sauvés par ce dernier à toutes leurs mises en danger.

Continuer à lire Show less

Lors d'une entrevue avec Narcity, l'entrepreneur, ex-Dragon et auteur François Lambert s'est ouvert sur sa place en tant qu'homme d'affaires au Québec, sa fortune et l'impact qu'a eu son passage à Big Brother Célébrités.

Lors des treize semaines qu'il a passées à Big Brother, pendant lesquelles sa famille, son amoureuse ainsi que ses associés s'occupaient de ses entreprises, le finaliste affirmait qu'il n'avait pas besoin de gagner l'argent du prix.

Continuer à lire Show less