Bien que la troisième vague semble se stabiliser au Québec, une bonne partie du Bas-Saint-Laurent basculera dès ce week-end en zone « rouge foncé » en raison d'une augmentation des cas de COVID-19 sur le territoire.

« On doit intervenir immédiatement avant que ça empire », a déclaré le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, Christian Dubé, ce jeudi 29 avril, lors d'une conférence de presse entourant l'opération de vaccination dans la province.

La sélection de l'éditeur: 14 items d'épicerie que tu trouves au Dollarama pour moins cher qu'au Maxi

Seules les MRC de la Matane, de la Matapédia et de La Mitis resteront au palier d'alerte maximale. Pour le reste du Bas-Saint-Laurent, comme dans les régions de l'Outaouais, Chaudière-Appalaches et de la Capitale-Nationale, les mesures spéciales d'urgence entreront en vigueur dès le 1er mai.

Le couvre-feu passera donc de 21 h 30 à 20 h et tous les commerces non essentiels et les établissements scolaires, sauf les écoles primaires, devront fermer leurs portes jusqu'à nouvel ordre.

Outre ces nouvelles restrictions annoncées, le ministre Dubé a annoncé que Québec ouvre la vaccination à la population générale et a détaillé le calendrier pour les 18 à 59 ans.