Le taux d'occupation des civières est élevé dans les hôpitaux de la Capitale-Nationale, avec 97 % des lits occupés en moyenne en date du 8 décembre en après-midi. La situation est particulièrement critique dans les urgences de quatre hôpitaux de la ville de Québec, où les civières sont occupées au-delà de 100 %.

Selon le portail Index santé, le Centre hospitalier de l'Université Laval (CHUL) atteint 107 %, l'Hôpital Saint-François-d'Assise, 121 %, alors que l'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec est occupé à 105 % et l'Hôpital de l'Enfant-Jésus à 121 %.

Plus à l'ouest, le CLSC de Saint-Marc-des-Carrières, dans Portneuf, indiquait quant à lui un taux d'occupation de 133 %.

Sur le territoire de la Capitale-Nationale, 53 patients sont sur une civière depuis plus de 24 heures, et douze depuis plus de 48 heures.

La sélection de l'éditeur : François Legault n'exclut pas de remettre le Québec en confinement total

113.5 % Taux d'occupation moyen de quatre hôpitaux de Québec

Par ailleurs, plusieurs hôpitaux de la région sont encore à capacité normaux, notamment les hôpitaux de Sainte-Anne-de-Beaupré, de Baie-Saint-Paul et de La Malbaie.

Le portail souligne que des alternatives aux urgences sont possibles lorsque la vie d'un patient n'est pas en danger.

Le pharmacien, la ligne Info-Santé 811 ou un CLSC à proximité, entre autres, peuvent intervenir et ainsi éviter l'engorgement des hôpitaux.

La grippe, le rhume et la gastro-entérite sont des exemples de maux qui ne nécessitent pas de visites dans les urgences, ajoute-t-on.

Ceci dit, si une visite s'impose, Index santé avise la population « que puisque le temps d'attente varie d'un établissement à l'autre en fonction d'une multitude de facteurs, il n'est pas recommandé de consulter cette page afin de choisir une urgence plutôt qu'une autre ».