Le Centre hospitalier universitaire (CHU) de Québec - Université Laval a lancé un plan de délestage de ses activités afin de répondre rapidement aux besoins de personnel majeurs causés par la pandémie de COVID-19. Pour ce faire, les activités déjà prévues dans les cinq hôpitaux formant le CHU doivent être annulées ou reportées.

Dans un communiqué publié lundi, 7 décembre, le CHU dit ouvrir « de nouvelles unités d’hospitalisation pour les patients atteints de la COVID-19 ».

Des centaines de patients de L'Hôtel-Dieu de Québec, de l'Hôpital de l'Enfant-Jésus, de l'Hôpital du Saint-Sacrement et de l'Hôpital Saint-François d'Assise seront donc contactés par téléphone afin de les informer de la situation.

Près de 4 000 rendez-vous et 300 chirurgies seront annulés ou reportés chaque semaine, selon les estimations du CHU.

La sélection de l'éditeur : Le Québec serait prêt à vacciner la population contre la COVID-19 dès la semaine prochaine

4 000 Rendez-vous annulés ou reportés chaque semaine au CHU

Le CHU souligne que chaque dossier sera analysé et priorisé selon l'état de santé du patient. Un professionnel de la santé prendra en charge les patients dont l'état de santé pourrait être aggravé par le délai d'attente.

« La situation que nous traversons est extrêmement difficile et oblige des choix que nous aurions préféré ne pas avoir à faire », indique Martin Beaumont, président-directeur général du CHU.

Une ligne téléphonique a également été dédiée aux personnes concernées par ces mesures : 418 649-5654, du lundi au vendredi de 8 h à 16 h.

Ce numéro permettra aux patients qui voient leur état de santé se détériorer, qui ont une inquiétude ou qui ont besoin de précisions sur leur traitement actuel de rejoindre du personnel plus rapidement.