FR - Divertissement

Yannick d'OD répond à toutes nos questions sur l'aventure et dit ses coups de coeur d'OD1

C'est Jenny qui l'a démotivé à rester avec ses descriptions des filles d'OD1.

Yannick d'OD répond à toutes nos questions sur l'aventure et dit ses coups de coeur d'OD1

Le dimanche 3 octobre marquait le tout premier « vrai » dimanche d'élimination à Occupation Double Dans l'Ouest, puisque la première élimination définitive s'était faite d'un commun accord avec la production. Alors que certains espéraient peut-être que l'exclu d'OD2 ait la chance d'intégrer OD1, c'est plutôt un retour au Québec qui attendait Yannick, le premier homme à voir sa photo sortir d'une enveloppe rouge. Une élimination qui en a fait jaser plusieurs, puisque Yannick a lui-même voté pour quitter l'Ouest canadien.

De retour au Québec, il s'ouvre sur son court passage, ses petites déceptions face aux deux aventures et ce qu'on n'a pas vu de lui à la télévision.

Pourquoi est-ce que les gars ont voté à l'unanimité pour ton départ, sachant que P-A et Alex n'ont pas de coup de coeur non plus?

« Notre théorie à nous, les gars, c'était qu'ils allaient éliminer du monde jusqu'à ce qu'il ne reste que quatre couples de notre côté et quatre couples de l'autre côté et ils vont mélanger le tout, donc je ne me voyais plus vraiment dans l'équation.

« Rendu là, j'ai commencé à penser au "pour" et au "contre" de rester là, et pour vrai, j'ai vraiment une belle vie en dehors d'ici et je ne voyais pas l'intérêt de rester juste pour rester et jouer au ping-pong, jouer au pool, et manger. J'ai d'autres choses plus intéressantes à faire que ça, et je ne pouvais pas m'ouvrir non plus. Quand je suis confortable avec une fille je suis quelqu'un de drôle, je fais rire les gens... Je n'avais pas cette connexion alors c'est dur pour moi de m'ouvrir. Je me disais : "Si je ne peux pas être moi-même et me sentir bien dans cette émission-là, c'est plate d'être diffusé devant tout le Québec."

« [...] Dans la maison des gars, je disais souvent que le "en dehors" me manquait beaucoup et que je voyais moins l'intérêt de rester. Tandis que P-A et Alexandre disaient beaucoup aux gars qu'ils voulaient rester : "Tu sais, c'est l'occasion d'une vie d'être ici." Et eux autres dégageaient plus ça. »

Qu'est-ce qu'on n'a pas vu à Occupation Double?

« En fait, ce qu'on ne voit pas, c'est qu'on ne passe pas assez de temps avec les filles. En tout, en deux semaines, j'ai peut-être vu les filles cinq ou six heures au total. Les gens voient que, chaque fois qu'ils ouvrent leur télé, il y a des partys et tout ça mais la réalité c'est qu'on se voit deux fois par semaine. Quand on se voit les autres gars sont presque casés avec leur fille alors on ne peut pas les voir souvent.

« Audrey, elle me call que je ne suis pas drôle, mais en réalité je suis vraiment drôle. Je suis allé en date avec une fille avec qui je n'étais pas à l'aise non plus. Premièrement, cette fille, c'était pas nécessairement mon choix. Elle, elle m'a choisi, mais moi je ne l'aurais pas choisie. Tu arrives en date avec une fille qui n'est pas de ton goût nécessairement et tu es filmé, on fait quatre reprises. On s'assoit et faut quasiment que tes jambes soient placées au nord-ouest... Tout doit être précis. La pression des caméras... Bref, pour répondre à ta question, j'aurais aimé que le monde voie plus mon côté drôle, moins mon côté sérieux. »

Trouves-tu que le fait d'avoir deux aventures permet moins d'apprendre à vous connaître?

« Je dirais que la situation... Le fait de se retrouver huit avec quatre filles, c'est sûr que ça crée un effet de : "Qui va rapidement se tailler une place." En même temps, ça reste un jeu de séduction, faut que ça soit naturel et faut que ça clique. C'est sûr que quand j'ai vu les quatre filles apparaître, je n'ai pas été déstabilisé. Il y en a pas une que j'ai faite : "WOW." En partant, ça m'a joué dans la tête.

« [...] Le fait d'avoir été positionné dans la maison de huit gars qui était aussi moins facile. Ça a créé un genre de rush inutile. C'est sûr que les filles qui sont dans la position d'être quatre, elles sont confiantes, elles n'ont pas de stress, elles savent que les gars vont venir leur parler. »

« Sinon, l'autre désavantage c'est que les filles qui m'auraient intéressé étaient dans l'autre maison. »

Qui aurait été ton coup de coeur d'OD1?

« Amélie et Carol-Anne ça aurait été, peut-être, les deux filles vers qui je serais allé. Avec Kathleen aussi. »

Tu dois donc être déçu de voir que Kathleen a rencontré les gars d'OD2 le lendemain de ton départ?

« En fait, je pense qu'ils vont juste venir à "mixer" les maisons. Je pense que ça va s'en venir. J'ai quitté il y a trois semaines [NDLR : Il y a trois semaines de jeu entre le moment où OD est filmé et le moment où c'est diffusé ], alors c'est sûr qu'au moment où on se parle les maisons sont déjà fusionnées. »

« Donc la déception c'est vraiment juste ça, de voir que la connexion que j'aurais eue, c'est avec les filles de l'autre maison. »

Sachant que d'autres filles étaient dans l'aventure, pourquoi n'avais-tu pas envie de rester?

« En fait, je pense qu'il y a beaucoup d'information qu'on ne voit pas dans les émissions qui circulaient. Nous on savait qu'il y avait une autre maison, mais eux ne savaient pas que nous on existait. C'est comme si on était la version cachée alors nous on se disait : "Jamais que nous on va pouvoir aller dans leur maison, mais eux vont pouvoir venir dans notre maison." Ce qu'on ressentait, nous, c'était qu'à chaque élimination de l'autre côté une fille allait se joindre à notre aventure. On n'avait pas plus de détails que ça, donc pour nous on rencontrerait de nouvelles filles dans trois, quatre semaines.

« Quand Jenny est venue dans notre maison, elle a dit qu'il y avait déjà quatre filles casées avec quatre gars et que les filles qui restaient jouaient aux cartes dans les partys. Sa description n'était pas tant bonne par rapport aux filles qui restaient : "Il y a une fille avec des tatouages dans face"... Comme, les descriptions données n'étaient pas tant encourageantes à attendre.

« Je me disais, il y a déjà quatre couples de notre côté et quatre couple de leur côté... Ça précipite les choses. On se souvient dans le passé, les saisons d'OD les gens avaient des coups de coeur #2, des tops 3... Cette année aucun gars n'a ressenti ça quand on se parlait dans les maisons. C'est comme si les filles ont fermé la porte rapidement. Jenny quand elle a traversé elle a dit que c'était la même chose de l'autre côté... Ça ne m'a pas tant donné le goût. Les gens qui restaient, la description qui m'a été donnée était tellement pas alléchante que je me suis dit, tant qu'à rester et essayer de briser un couple fort, ça commence à être spécial comme feeling mettons. »

Et c'est quoi ton genre de fille?

« Moi je cherche une fille naturelle, sportive, qui aime son travail, qui est passionnée par ce qu'elle fait... Quand je vois Jenny arriver c'est loin d'être mon type de fille. Je me disais : Cette année, est-ce qu'ils ont juste pris des filles qui dégagent plus... pas superficielles... mais plus axées sur l'apparence et tout, c'est moins mon genre de fille. »

Selon toi, quels candidats vont se rendre le plus loin dans l'aventure?

« Yannick et Jenny. (Rires) J'aurais dû faire comme si je m'accrochais à Jenny pour la joke et les entrevues. (Rires)

« Je dirais Robin et Alexandra ont beaucoup de chances. Surtout qu'Alexandra le monde du Québec l'aime beaucoup de ce que j'ai vu, elle a été choisie comme agent double. Alexandra va faire en sorte que... Robin le sait pas, mais il a pogné le jackpot selon moi.

« Ines et Stevens on ne les voit pas beaucoup, mais Stevens, j'ai développé une bonne complicité avec et je pense que le Québec peut s'attacher à cette relation-là qu'on ne voit pas encore beaucoup. Ils sont très cute ensemble. »

De quel candidat faut-il se méfier, parce qu'il est stratégique ou pourrait surprendre?

« Je connais pas la maison d'OD1 vraiment, je sais pas. J'ai hâte de voir P-A va se rendre où parce qu'il est quand même arrivé très prêt pour l'émission. Quand il était dans la chambre d'hôtel, au départ, il disait des choses comme : "'Moi je vais attendre d'être devant les caméras pour parler de ça et ça."

« Au début, tous les gars on pensait qu'il était très stratégique. Il est là pour se rendre le plus loin qu'il peut et ça, il nous en a parlé. Je sais pas comment il va réagir à ça, mais il est bien dans son élément avec les caméras. Il sait quoi dire, il le sait qu'il est filmé. Ça reste que c'est une bonne personne Pierre-Alexandre! C'est la personne la mieux préparée aux caméras. Il va peut-être surprendre en rencontrant les filles de la maison d'OD1, son genre, il m'a dit, que c'est les petites blondes. Clairement Amélie va l'intéresser. Je pense qu'il pourrait surprendre et se rendre pas mal plus loin qu'on pense. »

Karine St-Michel a dévoilé, au podcast Faits Divers, que ton ex voulait t'empêcher d'aller à OD. Pourquoi cela?

« En fait, Karine m'a écrit avant que je quitte. Vraiment une journée ou deux. J'étais comme vraiment surpris. En fait je l'ai juste dit à une de mes ex, poliment, que j'allais faire partie du show. Je ne voulais pas qu'elle fasse une crise cardiaque en ouvrant sa télévision. Pour vrai, j'ai beaucoup de respect envers mes ex. Après ça, ce qu'elles font, je n'ai pas ce contrôle-là. Mais, je sais que mes deux ex des cinq dernières années aiment beaucoup l'attention. Elles se sont peut-être servies du fait que j'allais là pour faire bouger des choses... Je n'ai pas accès à Instagram ou mon cellulaire... Mais c'était peut-être juste pour aller chercher de l'attention. Classique leur genre.

« C'est justement pourquoi je suis célibataire, je ne cherche pas quelqu'un, dans la vie de tous les jours, qui aime cette attention-là. Même si je suis allé à OD, ça ne veut pas dire que je vais être toujours sur mes réseaux sociaux, j'ai une belle vie en dehors de ça. Des fois c'est toxique de trop se relier à ça et des fois les gens cherchent une confiance en publiant sur les réseaux sociaux.

« Karine m'a dit que mon ex est allée la voir pour lui dire : "Mon ex va à OD", mais j'ai pas eu plus d'info que ça. [...] J'ai pas beaucoup parlé à Karine, jamais que je vais aller parler contre mes ex, genre "telle fille elle est toxique, ou telle fille na-na-na." Je pourrais, mais c'est pas dans mon intérêt de me rabaisser à ça. »

Quelle est la suite pour toi avec la visibilité acquise à OD?

« Je vais essayer de m'en servir de manière positive. Ça sera pas dans le but de gagner des revenus que je vais utiliser mes réseaux sociaux. J'aimerais ça, peut-être lancer quelques mouvements positifs. J'ai toujours eu des projets qui nécessitent plus d'attention pour les partir. Par exemple, ça m'avait beaucoup touché dans le temps des Fêtes quand on avait vu les personnes dans les CHSLD recevoir des cartes. Tu sais, des concepts qui font que les personnes oubliées... J'ai trouvé ça beau de voir les gens prendre le temps de leur écrire des cartes à des personnes seules. Juste des mouvements comme ça, pas nécessairement des cartes, mais je vais y penser.

« J'utiliserais ma visibilité pour de bonnes influences. J'aimerais ça faire des conférences dans les écoles secondaires pour aider les jeunes à bien se connaître. Je connais beaucoup de gens qui ne connaissent pas leur vraie passion dans la vie. [...] De juste aider les jeunes qui sont au secondaire et ont des choix difficiles à prendre. Je suis passé par là, je sais c'est quoi être un élève du secondaire qui doit choisir ce qu'il doit faire dans sa vie. [...] Je connais tellement de gens qui ont suivi les choix de leurs parents et non d'eux-mêmes. »

Es-tu prêt à rencontrer?

« Oui, certainement. »

Si une fille qui t'a vu à OD a un coup de coeur, comment peut-elle te contacter?

« Elle peut appeler à ma compagnie et prendre un forfait pour sa pelouse. Je verrai ensuite comment je gère la situation. (Rires) Qu'elle me réfère son père : "Je viendrai inspecter votre pelouse pour voir s'il y a de la mauvaise herbe, et rencontrerai votre fille!" (Rires)

« Non, pour vrai, le meilleur moyen de me contacter c'est Instagram. Je ne suis pas fermé, je ne suis pas le genre de personne qui va être hautain par rapport à OD. »

Cet entretien a été modifié et condensé afin de le rendre plus clair.

Maintenant que le public a voté pour élire Ines et Stevens en tant que couple gagnant d'Occupation Double Dans L'Ouest ainsi que Frédérick en tant que coup de coeur de la saison, il ne reste plus qu'une étape très attendue, soit L'heure de vérité. Chaque année, cet épisode présente les retrouvailles les plus croustillantes de la téléréalité et voici ce qu'on veut réellement voir pour l'édition 2021.

Rappelons que cette année, OD a combiné deux aventures qui, une fois rassemblées, ont créé de fortes vagues et plusieurs tournures d'événements complètement inattendues.

Continuer à lire Show less

Jay Du Temple dévoile s’il a déjà voulu participer à Occupation Double comme candidat

On sait qui serait le « top 1 » dans les maisons s'il était candidat!

Peu importe qui sont tes candidat.es « coup de coeur » lors des saisons, il y a une personne qui est toujours le chouchou des fans d'Occupation Double : l'animateur Jay Du Temple. Alors qu'il termine sa cinquième saison à la barre de la téléréalité de dating, Capitaine Twist a révélé s'il aurait voulu participer à l'émission.

Dans une capsule de la Boîte vocale d'OD disponible sur Noovo, qui permet aux fans de poser des questions aux participant.es, mais aussi à l'animateur, Jay Du Temple a donné son point de vue sur le sujet.

Continuer à lire Show less

En vue du dimanche 5 décembre, le premier aperçu de L'heure de vérité d'Occupation Double Dans l'Ouest a été publié le 2 décembre sur la page Facebook de la téléréalité. Les fans sont loin d'être impressionné.es de ces premières images et s'attendent à plus lors de l'émission en question.

Dans la bande-annonce, on peut voir que plusieurs candidat.es reviennent sur les sujets chauds de la saison, tels que les choix faits par Robin, la réaction Kathleen face à Clodelle et Jackson, Sabrina qui défend son point de vue, mais tout ça dans une ambiance décontractée.

Continuer à lire Show less

Les déclarations d'amour entre les couples d'Occupation Double sont des moments importants dans leur parcours, que soit un franc « Je t'aime » ou une simple affirmation par rapport à l'affection qui se développe. Or, cet instant spécial s'est avéré assez comique pour Amélie et Luca : celle-ci n'avait pas réagi aux fameux deux mots de son infirmier, puisqu'elle ne les aurait pas entendus. Lors d'une entrevue, le couple est revenu sur la situation du « Je t’aime » et le malaise qui s'en est suivi.

C'est dans une vidéo avec Rémi Desgagné publiée sur la chaîne YouTube de ce dernier le 2 décembre que le duo s'est ouvert et a même parlé de la première fois qu'iels ont vraiment partagé leurs sentiments.

Continuer à lire Show less