C'est quelques heures après l'annonce du premier ministre M. Legault au sujet des développements sur la crise sanitaire en ce lundi 8 juin qu'on apprend que c'est finalement officiel : les rassemblements intérieurs de dix personnes ou moins seront permis dans les résidences privées, et ce, dès le 15 juin, à l'extérieur de la Communauté métropolitaine de Montréal, de la municipalité régionale de comté de Joliette et de la ville de L'Épiphanie. 

Dans ces régions, il sera possible de le faire dès le 22 juin prochain, comme on peut le lire dans un communiqué.

Le point de presse de M. Legault, étant maintenant un rendez-vous quotidien pour les Québécois, était très attendu ce lundi, alors qu'on allait connaître les prochaines étapes du déconfinement graduel. 

Cet après-midi, le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, André Lamontagne, le ministre du Travail et de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, et Richard Massé, conseiller médical stratégique à la Direction générale de la Santé publique, se sont également présentés devant les médias.

Ils y ont annoncé la date de réouverture des restaurants de la province, mais ont aussi confirmé que les rassemblements intérieurs seraient maintenant permis, moyennant certaines règles.

Le maximum de dix personnes provenant de trois maisonnées différentes devra être respecté.

De plus, les deux mètres de distanciation devront encore être de mise.

« C'est toujours le concept de bulle dont on a discuté », mentionne M. Massé.

Le Dr Massé a également soulevé la pertinence de conserver les rencontres familiales ou amicales à l'extérieur si la situation le permet : 

« Les milieux intérieurs, c'est des endroits qui sont plus propices à transmettre des infections de personne à personne ou à travers des objets. »

« Donc on pense que c'est vraiment important de respecter [les] recommandations », poursuit-il.

Afin de prévenir la transmission du virus dans les demeures des Québécois, le conseiller médical stratégique à la Direction générale de la Santé publique a également proposé de désinfecter les poignées de porte avant et après, ainsi que d'éviter d'inviter des personnes malades. 

Dr Massé a également évoqué le fait de prendre certaines notes par rapport aux gens présents dans cesdits rassemblements.

Ce faisant, s'il y a contamination, il sera plus facile de retracer ceux ayant été en contact.

VIDÉO POPULAIRE Justin Trudeau explique ce qui va arriver si tu as demandé la PCU par erreur

 
Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter