Avec une possible prolongation des mesures sanitaires en zone rouge qui plane au-dessus de leurs têtes, 200 gyms du Québec lancent un ultimatum au gouvernement Legault et comptent rouvrir leurs portes dès jeudi.

C’est ce que confirme un communiqué diffusé par cette coalition regroupant gyms, centres de yoga, de danse, d’arts martiaux et de CrossFit des quatre coins de la province.

« Le 29 octobre prochain, nous ouvrirons nos salles de sport dans toutes les régions du Québec afin de redevenir le partenaire de la santé des Québécois et des Québécoises », mentionne la Coalition.

Si le gouvernement d'ici là est en mesure de nous prouver, à l'aide d'études, que nous sommes une source d'éclosion, nous ferons marche arrière.


Centres d'activités physiques du Québec

C’est au nom de la santé mentale et physique de la population que la coalition lance cet ultimatum au gouvernement de François Legault et souhaite qu’il revoie sa position.

« On n’arrive pas à suivre la stratégie du gouvernement, alors que nous contribuons à la santé physique et mentale de la population », persiste Steve Dubé, propriétaires du SSP Barbell Club, à Longueuil.

« Monsieur le premier ministre, nous sommes à genou et à bout de souffle », précise la Coalition.

Elle ajoute que cette deuxième vague de confinement « pousse actuellement un grand nombre de propriétaires vers la faillite ».

« Les programmes actuels ne couvrent pas nos pertes, pas plus que lors du premier confinement », avoue Melody Benhamou, présidente d’Idolem Yoga. « À quoi joue le premier ministre Legault? »

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications