C’est officiel : les Québécois et Québécoises pourront se rassembler durant le temps des Fêtes, mais à Noël seulement. Pour le jour de l’An, le gouvernement suggère de « regarder le Bye bye et oublier 2020 ».

Le point de presse de François Legault était très attendu par la population, alors qu’elle se demandait si elle allait pouvoir se regrouper en famille.

Le premier ministre et le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, y sont allés de suggestions loufoques pour les soirées du 31 décembre et 1er janvier prochain.


Comme l'a mentionné le premier ministre Legault lors du point de presse, les rassemblements ne seront permis que du 24 au 27 décembre.

À la fin de la période de questions en français, un journaliste lui a demandé ce qu’il se passera lors de la soirée du réveillon.

« On regarde le Bye bye », lance M. Legault en souriant.

« Et on essaye d’oublier 2020 », ajoute le ministre Dubé à la blague.

Les Québécois en zone rouge devront effectivement célébrer l'arrivée de la nouvelle année à la maison et seulement avec les membres de leur bulle familiale. 

« On écoute la santé publique. […] C’est sûr que si on permettait les rencontres le 1er janvier ça viendrait créer des problèmes additionnels pour la semaine d’après », a précisé le premier ministre.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications