Bien que la COVID-19 soit relativement contrôlée dans certaines régions du Québec, le gouvernement affirme que la situation au Saguenay–Lac-Saint-Jean risque d’empirer avant de s’améliorer dans les prochains jours.

C’est ce que le ministre de la Santé, Christian Dubé, a affirmé, alors qu’il s’est déplacé dans la région pour un point de presse.

Il était accompagné d’Andrée Laforest, ministre responsable de la région.

Il y a deux semaines, on était ici à environ 50 cas par jour et maintenant, on travaille avec environ 100 cas quotidiens. Je ne serais pas surpris que ce chiffre-là monte avant de redescendre.


Christian Dubé

Ainsi, le ministre Dubé a voulu transmettre « un message d’espoir » en comparant le Saguenay avec la région de la Capitale-Nationale, où la situation s’est alourdie avant de s’améliorer.

« C’est normal d’être tanné. [...] Si on ne réduit pas nos contacts, on va continuer à voir une augmentation des cas », dit-il.

Pour sa part, la ministre Laforest a rappelé que sa région a dénombré en seulement une semaine 634 cas et, depuis le 15 octobre, 27 décès et 73 éclosions actives.

« C’est énorme », s’insurge-t-elle, ajoutant que la situation était « critique » et que les citoyens devaient « rester forts ».

Ce lundi seulement, la région compte 94 nouveaux cas de COVID-19. Le Québec, quant à lui, en dénombre aujourd’hui 1 169 et quinze décès, dont huit au Saguenay.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications