Le premier ministre François Legault n’exclut pas de remettre en confinement total le Québec en entier, comme il avait fait en mars dernier, alors que la première vague de la pandémie de COVID-19 sévissait.

C’est ce qu’il a affirmé en période de questions lors d’une annonce concernant de nouveaux projets environnementaux, ce mardi 8 décembre, au Palais des Congrès.

M. Legault précise que son équipe « suit à chaque jour l’évolution de la pandémie », quant à savoir s’il doit « aller plus loin » dans ses contraintes.

On n’exclut rien, mais il n’y a pas de décision prise à ce moment-ci pour en faire plus pour fermer l'économie.


François Legault

Comme lors de l’annonce de son contrat moral, François Legault invite les employeurs qui le peuvent à prioriser le télétravail et à fermer pour le temps des Fêtes.

Lors du confinement du printemps dernier, tous les commerces non essentiels, comme les centres commerciaux et les salons de coiffure, pour ne nommer que ceux-ci, ont dû fermer leurs portes.

Rappelons que le premier ministre a annulé le contrat moral en zone rouge qu’il avait proposé à la population.

Ainsi, les Québécois et Québécoises de certaines régions ne pourront pas célébrer Noël en petits rassemblements de dix personnes.

Du 1er au 7 décembre dernier, la province a dénombré en moyenne environ 1 598 cas de COVID-19 quotidiennement.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications