Brandon Prust s'excuse après un commentaire sur le «trafic sexuel» qui crée la controverse

Un commentaire qui ne passe pas du tout.

Brandon Prust s'excuse après un commentaire sur le trafic sexuel

L'ancien joueur des Canadiens de Montréal, Brandon Prust, semble avoir oublié de tourner ses pouces sept fois avant de tweeter. Le retraité a fait jaser en répliquant de manière controversée à une internaute, allant jusqu'à comparer les règles sanitaires des gouvernements au trafic sexuel. Son commentaire n'a pas passé.

Ce mercredi 25 août, l'homme de 37 ans, qui ne cache pas son désaccord face à la vaccination et l'ampleur de la pandémie de COVID-19 sur les réseaux sociaux, a créé une vague de réactions à son égard.

« Ça veut dire qu'il [le gouvernement] peut me forcer à faire n'importe quoi? J'espère qu'il te forcera au trafic sexuel, avait répondu à une femme le retraité dans un gazouillis maintenant supprimé. J'ai payé plus de taxes pour ces routes que ce que tu pourrais rêver avoir dans ton compte en banque. Tu mérites de rester dans ton sous-sol. Pas moi. »

L'ancien numéro 8 de la Sainte-Flanelle a par la suite tenu à remettre les pendules à l'heure, affirmant que son tweet a été « largement interprété » hors contexte.

« Je dis simplement que le gouvernement ne devrait pas pouvoir forcer qui que ce soit à faire quoi que ce soit. Ce serait comme de forcer quelqu'un à se prostituer », a-t-il écrit en premier lieu.

Dans une troisième publication, Brandon Prust a complété en s'excusant et en précisant que son intention n'était pas d'offenser qui que ce soit.

« C'était une mauvaise blague », peut-on lire. « Je m'excuse de mon mauvais choix de mots. Je n'espère pas que le gouvernement force qui que ce soit au trafic sexuel. »

Narcity a contacté Brandon Prust pour un commentaire au sujet de ce tollé. Cet article sera mis à jour lorsqu'une réponse sera donnée.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Le premier Variété de Star Académie est repoussé pour une seconde fois

Plusieurs nouveaux candidats ont obtenu des tests positifs à la COVID.

Le 15 janvier dernier, l'équipe de Star Académie apprenait que quatre de ses 19 aspirant.es académicien.nes avaient obtenu des résultats positifs à la COVID-19. La production avait donc pris la décision de reporter le premier Variété de Star Académie, initialement prévu pour ce dimanche 16 janvier, à la semaine suivante. En ce 19 janvier, TVA, Québecor Contenu et Production Déferlantes ont annoncé par communiqué qu'il faudra attendre une semaine de plus.

L'épisode sera donc diffusé le dimanche 30 janvier, alors que ce sont six candidat.es supplémentaires qui ont contracté la COVID-19.

Continuer à lire Show less

Soirée Artis 2022 : La production annonce que le gala est reporté

Après Star Académie, c’est au tour du gala!

Les galas se trouvent parmi les meilleurs moyens de souligner le travail des personnalités connues et de revisiter les coups de coeur des Québécois.es, autant à la télé, qu'en chanson ou en humour. Cela dit, dans un communiqué partagé le 19 janvier, le Groupe TVA a annoncé le report de la soirée ARTIS 2022 en raison des conditions concernant la pandémie actuelle.

C'est environ quatre mois avant la diffusion en direct du gala, qui devait avoir lieu au cours du mois de mai prochain, que l'équipe de production a dû annoncer cette nouvelle en expliquant qu'il s'agit d'un événement qui prend des mois à préparer.

Continuer à lire Show less

Le nouveau médicament contre la COVID-19 sera disponible cette semaine au Québec

« Aucun médicament, pas même PAXLOVID, ne peut remplacer la vaccination. »

Alors que le réseau de la santé est toujours fragile en raison de la hausse des hospitalisations, Santé Canada annonçait par communiqué, le 17 janvier 2022, l'homologation du médicament contre la COVID-19, le PAXLOVID, de la compagnie Pfizer. En conférence de presse ce 18 janvier, Christian Dubé a donné des précisions sur ce nouveau traitement qui sera disponible dès cette semaine au Québec.

« C'est sûr que les antiviraux sont une bonne nouvelle, mais à court terme notre meilleure arme, en ce moment, pour passer a travers cette vague là, c'est la vaccination, donc allez chercher votre première dose, mais allez chercher aussi votre deuxième rapidement et surtout votre troisième dose », a rappelé aux Québécois.es le ministre de la Santé et des Services sociaux avant de donner les détails de l'utilisation de ce nouveau traitement.

Continuer à lire Show less

La campagne de vaccination pour la 3e dose bat son plein au Québec et la lutte contre la propagation de la COVID-19 se poursuit. Ce 17 janvier 2022, Santé Canada a approuvé un traitement par voie orale contre le virus produit par Pfizer pour les adultes.

« Dans le contexte de pandémie actuel, alors que des pressions additionnelles sont exercées sur le système de soins de santé et les hôpitaux, ce traitement offrira une nouvelle option pour la prise en charge de la COVID-19 », a indiqué Kevin Mohamed, leader à l'Unité d'affaires des hôpitaux de Pfizer Canada.

Continuer à lire Show less