FR - Nouvelles

Codes QR piratés : le ministre Christian Dubé réagit à la fuite de données

Et le passeport vaccinal n'est pas encore en vigueur...

Codes QR piratés : Christian Dubé réagit à la fuite de données

Décidément, même les élu.es de l'Assemblée nationale ne sont pas à l'abri de fuites de données à leur égard. La preuve vaccinale de plusieurs d'entre elleux a été piratée et le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, réitère que « le code QR est sécuritaire ».

Dans un gazouillis publié ce vendredi 27 août, le ministre Dubé a précisé que « les renseignements personnels qu'il [le code QR] contient ne peuvent être utilisés sans le consentement des personnes » et que les contrevenant.es s'exposent à des poursuites civiles et criminelles.

De son côté, le ministère de la Santé mentionne dans un communiqué officiel que les personnalités publiques dont les preuves vaccinales ont été téléchargées illégalement ont déposé « des plaintes formelles » à la police et que des enquêtes sont déjà en cours.

Le MSSS tente toutefois de se faire rassurant, rappelant que les renseignements contenus dans le code QR sont le nom, la date de naissance et la liste des vaccins reçus par la personne.

« Aucune autre information personnelle (données biométriques, données financières, etc.) n'y apparaît. Le code QR contient ainsi moins d'information que le permis de conduire ou la carte d'assurance maladie », peut-on lire.

Il précise que pour les personnalités publiques, le type d'informations fournies dans le code QR est « souvent déjà connu du public ».

Plus tôt ce vendredi, le député de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, a adressé une lettre au premier ministre François Legault, lui demandant de mettre sur pause le déploiement du passeport vaccinal, prévu le 1er septembre prochain, le temps de colmater la fuite et « jusqu'à ce qu'une solution durable soit trouvée ».

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Les Québécois.es ont commencé à manger leurs premiers petits chocolats du calendrier de l'avent, mais ils attendent toujours de connaître les mesures du temps des Fêtes pour savoir ce qui sera permis ou non.

Le gouvernement et la Santé publique prévoient faire les annonces à ce sujet durant la semaine du 6 décembre, mais depuis quelques jours, le premier ministre François Legault et le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, ne semblent pas avoir le même « vibe » sur ce qui s'en vient.

Continuer à lire Show less

Si le délai pour avoir une preuve de dépistage de la COVID-19 et passer la frontière aérienne de nos voisins du Sud est actuellement de 72 h, à partir de la semaine prochaine, tu devras bientôt être adéquatement vacciné.e et passer un test de dépistage de la COVID-19 moins de 24 h avant ton vol vers les États-Unis.

Cette nouvelle mesure, sera annoncée ce 2 décembre 2021, par le président Joe Biden, selon un communiqué de la Maison-Blanche, et serait en lien direct avec l'arrivée du nouveau variant Omicron. Elle devrait donc entrer en vigueur à partir du début de la semaine du 6 décembre.

Continuer à lire Show less

À moins de quelques semaines de Noël, les Québécois.es sont toujours dans l'attente de savoir si des assouplissements aux mesures sanitaires pendant le temps des Fêtes seront annoncés. Le gouvernement veut se montrer prudent et analyser l'évolution de la situation, mais il semblerait que plus de détails seront dévoilés à ce sujet d'ici les prochains jours.

En point de presse ce 29 novembre, le directeur national de santé publique, Horacio Arruda, a spécifié que les recommandations ne seront pas annoncées avant le 6 décembre, minimum.

Continuer à lire Show less

Alors qu'il y a quelques jours seulement, il te fallait simplement une preuve d'un test négatif à la COVID-19, effectué 72 heures avant ton départ, pour t'envoler entre ciel et mer, dès ce mardi 30 novembre, la vaccination obligatoire entre en vigueur, et ce, partout au pays pour les voyages en train et en avion.

Le gouvernement du Canada avait laissé une période de transition aux Canadien.nes, du 30 octobre au 29 novembre 2021, afin qu'ils aient le temps de se faire vacciner.

Continuer à lire Show less