FR - Vedettes

Élisabeth Rioux répond aux propos controversés de Marie-Lyne Joncas sur la nudité en ligne

Le discours « féministe » de Joncas ne plait pas à tous.

Lors d'un podcast avec l'humoriste Jerr Allain, Marie-Lyne Joncas est revenu sur sa controverse de 2018 sur la nudité en ligne en expliquant ses propos. 

Dans une série de story partagée le 20 janvier, Élisabeth Rioux, entrepreneure et créatrice de contenu, s'est dite outrée par ces propos qui « la laissaient sans mot » et a tenu à s'exprimer.  

La sélection de l'éditeur : La Sûreté du Québec embauche dans plusieurs villes et tu peux faire jusqu'à 24,45 $/h

On est pas juste notre feed Instagram.Élisabeth Rioux

Un extrait du podcast publié par une internaute nommée Alice a récolté près de 50 000 vues en moins de 20 h et c'est sur celui-ci que l'influenceuse donne son avis.  

Lors de sa participation au balado, Joncas a précisé qu'elle ne condamnait pas celles et ceux qui partagent des photos dénudées, mais qu'elle souhaitait voir plus que « juste ça » : 

« Peux-tu nous montrer tout ce que t'es, plutôt que juste nous montrer le fait que t'es une très belle fille pis que visiblement les gars t'écrivent pour te dire '’J’te fourrerais'' pis tu fais ''Voyon donc! Ça m'insulte!'' ». 

Marie-Lyne y affirme également que s'exposer sur les réseaux sociaux, c'est un sujet nuancé, comme les dénonciations : 

« Ça c'est comme, mettons les dénonciations, ça, c'est comme tsé genre pèse tes mots ma chum quand tu parles .»

Dans ce segment, ce n'est pas clair si Marie-Lyne parle des victimes qui devraient faire attention en dénonçant, ou des gens qui donnent leurs avis sur les dénonciations.

Mais en supposant qu'elle parle des victimes, Élisabeth, qui a elle-même dénoncé un comportement violent en 2020, avoue qu'elle ne comprend pas ce type de propos :

« Je comprends même pas qu'il y a du monde qui comprennent pas que c'est simplement déplacé pis que ça se dit pas. » 

Mais elle a voulu s'exprimer sur les gens qui publient des photos dénudées en ligne après avoir écouté le discours de Joncas :

Tantôt je tombe là-dessus et je comprends pas qu'après toute [la controverse de 2018] on dirait que pour moi… C’tu de la misogynie vraiment ancrée? […] De dire que les filles qui publient juste leur cul sur Instagram… Instagram, ça ne définit pas une personne. »

« Si une fille a envie de montrer juste ses fesses sur Instagram pis elle a pas le goût de montrer d'autre chose, ça veut pas dire qu'elle n'est pas d'autre chose. »

Elle avait aussi un commentaire très direct à faire à propos des messages que les filles peuvent recevoir sur leurs photos.

« C'est aux gars de s'éduquer, c'est pas aux filles à s'habiller. »

Elle termine avec une suggestion sur la manière de répondre à de tels commentaires afin que le message puisse être bien entendu et constructif :

« Mettons que vous êtes vraiment motivé, puis vous avez envie que ça change pour Marie-Lyne, pis vous avez envie de l'éduquer, y’a une bonne façon de le faire dans le respect. »

Khate Lessard a déjà brûlé le visage d'une amie avec du bleach et c'est étonnamment drôle

Ne jamais faire confiance à ton amie pour te bleacher les cheveux!

Celles et ceux qui ont déjà essayé de se décolorer les cheveux à la maison savent que ça peut rapidement tourner au désastre, et c'est ce qu'a prouvé Khate Lessard en racontant une anecdote absolument tordante à propos de la fois où elle a complètement raté la couleur de cheveux de son amie.

Dans une série de stories publiées sur Instagram le 21 novembre, Khate, qui était accompagnée de son amie Tracey, raconte qu'elle lui a déjà brulé la peau du visage avec du bleach.

Continuer à lire Show less

Les photos de groupe c'est toujours compliqué. Le sommet du G20 2021 avait lieu ce week-end de l'Halloween à Rome et une photo des dirigeant.es politiques mondiaux est assez cocasse. En effet, retrouver Justin Trudeau sur ce cliché du 30 octobre s'apparente presque à jouer au célèbre jeux Où est Charlie?

Il y a Emmanuel Macron au premier plan en train de saluer une autre personne alors que tout le monde pose. Il y a Joe Biden dans le coin à gauche, qui semble avoir été rajouté au montage. Mais où est Justin Trudeau? Cela pourrait te prendre plusieurs minutes avant de déceler où se trouve le premier ministre.

Continuer à lire Show less

Depuis le 27 septembre, la créatrice de contenu Hélène Boudreau est partie faire le tour du monde pour un an et son premier arrêt était le Mexique. Elle partage souvent des photos de son voyage et informe ses abonné.es de chacun de ses déplacements. Toutefois, elle a décidé de désactiver les commentaires de ses stories Instagram, et elle explique les raisons derrière ce choix.

Dans une série de stories publiées le 26 octobre, la « fille de l'UQAM » a révélé à son public que ce sont les messages qu'elle reçoit quotidiennement qui l'ont poussée à bout.

Continuer à lire Show less

Bamboo Underwear a doublé son chiffre d'affaires malgré le départ d'Élisabeth Rioux

La compagnie se lance dans le loungewear et les maillots très bientôt.

Après avoir connu un boom de popularité au cours des dernières années, les entrepreneurs derrière la marque de sous-vêtements québécoise Bamboo Underwear se sont présentés à l'émission Dans l'oeil du dragon, et on peut dire qu'ils ont su attirer l'attention. 

Dans l'épisode diffusé ce 19 avril, les quatre actionnaires de la compagnie soit Mathieu Landry-Girouard, Jules Marcoux, Philippe Ouellet-Thivierge et Hugo Garneau-Boisvert ont réussi à faire l'une des plus grosses ententes vues à l'émission. 

Continuer à lire Show less