Guylaine s’ouvre sur l’impact de Big Brother et revient sur la vie dans la maison

« Si c’est moi, la vieille grosse fille de 52 ans qui a fait ça, bien tant mieux! »

Rédactrice senior, Narcity Québec
Guylaine Guay après son élimination à Big Brother Célébrités.

La septième semaine de Big Brother Célébrités 2022 s'est conclue avec le départ d'une des candidat.es avec le meilleur jeu social de la saison. Eh oui, Guylaine Guay a été éliminée avec un vote de cinq contre un, permettant à Stéphanie Harvey de poursuivre l'aventure. Maintenant qu'elle est de retour à la réalité, Guylaine s'est ouverte au sujet de l'impact de Big Brother ainsi que de la vie dans la maison.

C'est lors d'une entrevue avec Narcity au lendemain de la diffusion de son éviction que celle qu'on surnommait la mama bear a pu nous partager ses impressions sur cette expérience hors du commun. Elle en a également profité pour passer un mot aux fans ainsi que revenir sur la tension qu'on pouvait sentir entre les Trois mousquetaires et elle.

Si tu avais pu faire quelque chose de différent, qu’aurais-tu fait?

« Rien, j’assume tout, j’ai tout aimé. Je ne changerais rien du tout de mon parcours. »

Étais-tu étonnée de voir que seulement Hugo avait voté pour te sauver?

« Non, je n'étais pas étonnée du tout. Je sais que ça a jasé quand même pendant la nuit, il y aurait pu avoir un revirement de situation, mais voilà. Je pense que les gens n’étaient pas nécessairement prêts à sortir un gros joueur fort physiquement.

« Ça aurait pu être Martin en backdoor, ça aurait pu peut-être être Hugo en backdoor, mais non je n'étais pas surprise. Je savais qu’Hugo allait voter pour me garder, mais j’étais pas mal certaine que les autres allaient voter pour que je parte, mais j’ai travaillé super fort quand même toute la semaine.

« C’est un jeu puis nous, dans la maison, c’est notre survie. Sortir la semaine sept et être membre du jury, pour moi, je suis comblée. »

Avec du recul, crois-tu que ton discours aux Trois mousquetaires a eu un impact sur ta game?

« Non je ne pense pas, je pense que nous étions très affichées, et d’un côté et de l’autre, qu’on était nos cibles mutuelles. Je le dis, ce n’est pas les filles.

« La joueuse Claudia, la joueuse Catherine, la joueuse Léo, je les adore, mais le fait qu'elles s’affichent si rapidement dans l’aventure en étant un groupe de trois… Trois dans une maison, c’est trois votes, c’est trois appuis puis ça, pour moi, c’était une cible parce que tu ne veux pas avoir trois votes contre toi.

« C’était juste briser le nombre de trois, ce n’était pas de détruire les filles. C'est une question de chiffres à Big Brother, c’est une question de stratégie. »

Tu as d’ailleurs présenté tes excuses aux filles par la suite, est-ce qu’il s’agissait d’un geste stratégique?

« Non, les filles je les aime d’amour. On n’a jamais réussi à travailler ensemble, même au début il y a eu l’alliance des filles, mais on ne voyait vraiment pas le jeu de la même façon.

« Moi je suis une joueuse plus offensive, je suis plus "Il faut faire des gros moves!" On n’était pas à la même place dans le jeu.

« C’était sincère [...]. Dans la maison, tu ne peux pas garder des rancunes, on est ensemble 24 heures sur 27 comme le dit Marc-Antoine, fait qu’il n’y a pas de place pour ça. Chaque soir, on soupe ensemble, on a du fun.

« Ce qu'on voit à la télévision, c'est 3 % de notre vie dans la maison. »

Plusieurs Québécois.es ont trouvé que tu t’attaquais beaucoup aux jeunes mais, après ton départ, tout le monde avait de bons mots. Trouves-tu que tu as été mal représentée à l'écran?

« Non, je respecte la ligne éditoriale de la production. C’est sûr que je suis un personnage plus polarisant [...], on dépeint à mon personnage beaucoup d’influence dans la maison. Tant mieux parce que c’est ça le jeu!

« Sinon, je ne gagnais pas de challenges, fait que comment tu veux survivre quand tu ne gagnes pas de challenges? Il faut que ton jeu social soit vraiment fort.

« La perception des gens, ça ne m’appartient pas. Ça s’adonne qu’on était trois filles plus âgées, versus trois filles plus jeunes, c’est comme ça. Il n’y en avait pas tant que ça des gens de 52 ans dans la maison. Il y avait Sébastien, Fallu et moi. Les deux gars sont partis très tôt dans l’aventure, moi je suis restée sept semaines.

« Sincèrement, ce que les gens pensent, je ne suis pas dans leur tête, je ne suis pas dans leur coeur. J’étais dans la maison, je sais que j’étais quelqu’un de très rassembleur puis je suis partie puis je pense qu’on s’aime tous.

« Je pense que les gens des fois oublient que c’est un jeu puis ils vont très personnel. J'ai reçu des attaques de toute part, je n'ai rien lu, c'est mon chum qui s’est occupé de mes réseaux sociaux, c’est lui qui a tout lu ça, mais un moment donné il faut se calmer le pompon les gens là. C’est un jeu.

« Nous, on est dans la maison, pas de téléphone, pas rien, fait que je mets au défi n’importe qui d’aller faire Big Brother. Vous allez voir, ce n’est pas aussi simple que ça a l’air.

« Je respecte la ligne éditoriale de la prod, ça a donné un personnage fascinant. Je pense que c’est un personnage qui a divisé puis si c’est moi, la vieille grosse fille de 52 ans qui a fait ça, bien tant mieux! »

Pour reprendre tes propos, avant de partir, tu as mentionné que tu souhaitais prouver qu’une personne grosse de 52 ans pouvait se rendre loin dans un jeu comme Big Brother. Pourquoi?

« Tu rentres là-dedans à moins mille, ce n’est pas facile. N’importe quel défi physique, pour moi, était une montagne insurmontable.

« Pour moi, je me suis littéralement surpassée à bien des niveaux. Ç'a été une expérience ultra réparatrice pour moi, tous mes traumatismes de cours d’éducation physique quand j’étais jeune.

« Le fait d’avoir Hugo, un olympien qui croit en moi, avec qui je m’entraînais. Pour moi, c’est ultra réparateur, ne serait-ce que pour toutes ces rencontres humaines, de tout le monde. »

Qu'est-ce qui t'a surprise en visionnant les épisodes?

« Rien, je m'attendais à [ça], j'étais là, je me rappelle de tout. J’assume tout ce que j’ai dit dans la maison.

« J’ai beaucoup aimé le personnage qu’on m’a fait. C'est rare dans la vie que je suis perçue comme une méchante, je suis plutôt la personne douce, la mère de famille, j’ai des enfants handicapés. Pour moi, c’est merveilleux, c’était ma place à moi.

« J’allais là pour vivre une aventure pour Guylaine la femme, pas pour Guylaine la mère.

« Je me suis retrouvée, vraiment, je me suis sentie ultra vivante, j’ai dansé, j’ai chanté, j’ai ri, j’ai ri… Les fous rires qu’on a eus dans cette maison.

« Ce que j’ai vu à la télé, c’était parfait. Je fais confiance à la prod puis si c’est ça qu’on voit de moi à l’écran, bien tant mieux. »

Qui aimerais-tu voir partir cette semaine?

« On ne veut jamais voir partir quelqu’un, pour vrai, c’est tellement… Je ne le sais pas, bien franchement.

« Je ne sais pas vers où ça va aller [...]. J’ai vu que Léo était maintenant patronne. Évidemment que ça fait en sorte que Claudia ne partira pas, probablement que Tranna non plus.

« Est-ce que c’est le moment de sortir Martin parce que Martin c’est un gros joueur? Est-ce que les filles vont avoir le oumf de faire ça?

« Perso, je ne sais pas qui je veux voir partir, mais j’ai été là sept semaines donc c’est sûr que je continue à jouer dans ma tête. C’est un peu gossant pour mon chum. (rires)

« Ça dépend tout le temps. Les mises en nomination c’est une chose, mais le veto, ça change tout.

Selon toi, qui est le ou la joueur.se le ou la plus stratégique dans l’aventure?

« Martin est un excellent joueur. Martin est un joueur autant physique, stratégique que social. Ça fait de lui un être très menaçant dans la maison.

« Hugo est un joueur très stratégique, peut-être plus effacé de ce que j’ai vu, mais c’est la personne respectée de la maison. C’est la personne qui influence le plus la maison.

« C’était pas la méchante, c’est Hugo qui influence beaucoup de par son jeu calme, de par sa grande intelligence et sa stratégie d’olympien. Il ne faut jamais sous-estimer un olympien.

« Moi, je suis évidemment "Go, Hugo, go!" »

Étant membre du jury, quels seront tes critères pour élire le ou la gagnant.e?

« Je vais prendre en considération qui a joué depuis le début, ce n’est pas tout le monde qui a commencé à jouer semaine un. Il y a des gens qui ont commencé à jouer semaine quatre.

« Je veux partir avec un espace mental vide, c'est sûr qu'il y a des gens avec qui je m’entends mieux, mais pour moi c’est important de prendre en considération le jeu social, le jeu stratégique et, évidemment, la participation aux challenges.

« Je me laisse guider par qui avance, comment ils ou elles avancent puis le jeu n’est pas fini, ça va devenir de pire en pire. Ça va être des trahisons puis tout parce que là, tout le monde est tellement proche.

« Le jeu social est super important dans une maison comme Big Brother puis le jeu stratégique [...]. Les challenges tu peux les gagner, puis ne pas savoir jouer après. Mettre n’importe qui en nomination, être tout mêlé. Pour moi, toutes les étapes de la semaine sont importantes. »

Qui va remporter cette saison de Big Brother Célébrités?

« Si j'y vais de façon instinctive, je pense que le top trois, et là ce n'est pas Guylaine la joueuse [ou] la membre du jury, il y aura probablement Claudia, il y aura probablement Hugo. Quant à la troisième personne, j’hésite entre Léo et Martin. Tout va dépendre de qui va faire quel move stratégique dans les prochaines semaines.

« Ça va être Claudia ou Hugo et je serais heureuse que ce soit un ou l'autre, excellents joueurs! »

Cet entretien a été édité et condensé afin de le rendre plus clair.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Plus de Narcity

Commentaires 💬

Notre section commentaire est un espace qui promouvoit l’expression personnelle, la liberté d’expression et la positivité. Nous encourageons discussions et débats, mais nos pages se doivent de rester des endroits sécuritaires où tout le monde se sent à l’aise et dans un environnement respectueux.

Pour rendre cela possible, nous surveillons les commentaires pour garder nos pages libres de spam, de discours haineux, de violence et de vulgarité. Les commentaires sont modérés en fonction de nos Règles de communauté.

Veuillez noter que les opinions exprimées dans la section commentaire d’un article ne reflètent pas les positions de Narcity Media. Narcity Media se réserve le droit de retirer des commentaires, de bannir ou de suspendre des utilisateur trices sans avertissement, ou de fermer la section commentaire d’un article à tout moment.

Prénoms et noms apparaîtront avec chaque commentaire et l’utilisation de pseudonymes est interdit. En commentant, vous reconnaissez que Narcity Media détient les droits d’utilisation et de distribution du contenu présent sur nos propriétés.

Loading...