Plusieurs sont les personnalités québécoises qui ont décidé de quitter la province pour aller s'installer dans un pays plus au sud durant la pandémie. Jessika Dénommée, d'OD Grèce, est l'une d'elles, alors qu'elle a séjourné à Tulum pendant un mois et demi. Une information qui circule sur les réseaux sociaux voudrait d'ailleurs qu'elle n'ait pas payé son Airbnb et l'entrepreneure a mis le tout au clair.

Dans une entrevue avec Narcity, Jessika raconte qu'il y a deux versions à toute histoire, et elle a cru bon d'expliquer la sienne, qui est loin de celle qui circule. 

La sélection de l'éditeur : Éloïse d'Occupation Double revient sur le commentaire passif-agressif de Jay Du Temple

Quelle est la rumeur qui circule actuellement à propos de la villa à Tulum?

Un propriétaire d'Airbnb a fait une annonce sur Facebook, qui a été partagée massivement, expliquant que Jessika et ses amis sont partis sans payer.

Voici ce qu'on pouvait y lire :

« Je cherche un groupe canadien qui est resté un mois chez nous et sont partis sans payer (annulé le transfert qu'ils avaient fait et récupéré tout l'argent du loyer) (…) Ils sont partis sans prévenir et ont contacté Airbnb prétendant que la maison était sale et d'autres problèmes ont conduit à récupérer tout leur argent.

Sur Instagram, je viens de réaliser qu'ils sont encore à Tulum et qu'ils ont loué une autre maison. (…) Ils sont du Québec, celui qui ne paye pas s'appelle Jean-Sébastien et la mariée s'appelle Jessika. »

Cette publication a ensuite été supprimée, mais plusieurs captures d'écran ont circulé.

Quelle est la version de Jessika Dénommée?

Jessika raconte que ça ne s'est pas exactement passé comme l'annonce le dit.

Elle affirme avoir en effet quitté cette demeure plus tôt que prévu, puisqu'elle et ses amis ont eu beaucoup de problèmes de salubrité. L'endroit ne respectait pas les conditions qu'il prétendait remplir :

« Nous sommes partis plus tôt que prévu et avons demandé un remboursement partiel à Airbnb parce qu'il y avait des rats, de l'eau qui coulait partout et nous avons eu beaucoup de problèmes. »

L'ancienne candidate d'OD explique avoir avisé la responsable du Airbnb avant de partir supposément « sans préavis » comme la publication Facebook indique :

« Elle était censée venir réparer les trous et ça ne s'est jamais fait. Les rats, ça a aussi trainé un bout sans suivi. Elle devait nous rembourser, mais ne voulait pas nous redonner notre argent tant qu'on ne laissait pas un bon commentaire sur Airbnb. On est parti et on a décidé de ne dealer qu'avec Airbnb. »

Qui a raison dans ce conflit? 

Jessika D\u00e9nomm\u00e9e

Narcity a eu accès au courriel d'Airbnb, qui prouve que le remboursement intégral a été fait à Jessika et ses amis.

L'ancienne candidate de téléréalité a aussi fourni des images des lieux.

Selon la politique de Airbnb, un hôte peut avoir un remboursement partiel ou total dans l'une des situations suivantes :

  • « L'hôte ne réalise pas l'expérience réservée ou arrive plus de 15 minutes après l'heure de début indiquée, ce qui vous amène à abandonner l'expérience.

  • L'hôte apporte des modifications importantes à l'expérience après votre réservation.

  • L'expérience présente un risque pour la sécurité ou la santé, qui pourrait probablement nuire à votre participation à l'expérience. »

En plus de répondre à une ou plusieurs de ces conditions, le voyageur doit répondre à ces critères :

  • « Avoir déployé des efforts raisonnables pour tenter de régler la situation à l'origine du problème de voyage avant d'adresser une réclamation, notamment en envoyant des messages à votre hôte sur Airbnb pour l'avertir du problème. Nous le vérifierons sur votre compte.

  • Répondre à nos demandes d'informations supplémentaires

  • Ne pas avoir causé le problème de voyage, directement ou indirectement  »

Vu l'insalubrité des lieux, les efforts de la gang de Jessika pour régler le tout avec l'hôte, chose qu'Airbnb vérifie, et le risque pour la santé qui peut nuire à l'expérience, le site de location a jugé qu'ils méritaient un remboursement.

Que se passe-t-il avec le dossier?  

Actuellement, le dossier est dans les mains des avocats d'Airbnb, alors que Jessika juge qu'on l'a diffamé en partageant des photos d'elle et de ses amis en les accusant de vol.

« La personne en charge de l'Airbnb a été vraiment pissed et ça a l'air qu'elle a fait ça. Présentement on est en train de regarder avec Airbnb parce qu'elle a aucunement le droit de faire ça. (…) Les avocats de Airbnb sont là-dessus et je crois que son compte va être fermé, car elle a fait de la diffamation. »

Quand est-ce que Jessika revient au Québec?

L'entrepreneuse derrière POP Underwear est rentrée au Québec mardi soir, le 2 novembre 2020 : « après un mois et demi, il fallait bien que je revienne! »

Pour conclure son périple, elle ajoute à la blague : « en passant, je ne suis pas mariée », pour commenter l'annonce qui circule sur les réseaux sociaux clamant que « la mariée s'appelle Jessika ».