Sign in
FR - Vedettes

POP Underwear va lancer une collection pour hommes et des tailles plus très bientôt

Jessika Dénommée et Vahiné Lefebvre dévoilent tout sur le futur de POP.

La compagnie de sous-vêtements POP Underwear lance une nouvelle collection très attendue, la glow in the dark, le mercredi 28 octobre. Connaissant un grand succès depuis maintenant douze collections, les deux entrepreneuses derrière l'idée, Jessika Dénommée et Vahiné Lefebvre, parlent des prochains projets avec POP Underwear pour 2021.

Ça fait maintenant un an et demi que leur entreprise existe et Narcity s'est entretenu avec les deux co-propriétaires afin d'en apprendre plus sur ce qui s'en vient dans les mois à venir :

« À chaque collection, on augmente de plus en plus, mais justement là on a été en capacité de vraiment augmenter aka doubler », affirme Jessika.

Elles parlent, entre autres, de l'arrivée des tailles plus dans les prochaines collections et de la mise en place de sous-vêtements pour les hommes.

La sélection de l'éditeur: Mon honnête expérience : j'ai testé l'épilation laser sans douleur d'Alanis Desilets

Quand est-ce que les tailles plus (XXL – XXXL) seront disponibles?

Vahiné Lefebvre explique que c'est un processus qui a été plus complexe que ce qu'elles s'imaginaient :

« En fait, pour les tailles plus c’est que, au départ, on pensait pouvoir juste agrandir les tailles. Par contre, après avoir fait quelques essayages, on s’est rendu compte qu’il faut modifier les modèles pour que ça puisse bien faire aux filles.

« Donc c’est pour ça que ça a été un peu plus compliqué, on a du back and forth, beaucoup d’essayages, mais là on va bientôt finir avec un modèle qui va être disponible en mars », annonce-t-elle avec fierté.

Jessika Dénommée poursuit en précisant le genre de modifications qui devront être faites sur les sous-vêtements :

« Pour les modifications, c’est plutôt au niveau des culottes. Donc ça va être des culottes qui vont être un peu différentes, mais toujours avec les mêmes designs. »

À quoi peut-on s'attendre pour la collection pour les hommes prévue en 2021? 

« C’est sûr qu’il va y avoir des basics, ça va être le même principe que les filles. Donc ce sont des designs, soit qu’ils vont être différents des filles, ça va aller dans la même thématique ou ça va être le même design, mais qui va fitter des deux bords », explique Jessika.

« Des fois, il va y avoir des modèles pareils pour les gars et pour les filles, mais souvent ça va être des modèles exclusifs pour les gars [ou pour les filles].

« Ça va quand même être tôt en 2021, mais on ne veut pas dire de mois parce que c’est encore une surprise. »

Les deux entrepreneuses spécifient que les tailles plus ne seront par contre pas disponibles lors des premières collections masculines.

Concernant l'ouverture du marché en Europe, c'est quoi votre stratégie étant donné que Jessika n'a pas la notoriété acquise à Occupation Double en France?

« Premièrement, on ne ship pas juste au Québec donc on a des personnes qui achètent des États-Unis déjà et de la France pis on a quand même une bonne demande qui vient de la France.

« Donc, on a vu qu’il y avait un marché pour nous là-bas. On a déjà mis en place des partenariats assez intéressants pour se rendre là-bas. »

Est-ce qu'il y a des ventes éphémères prévues dans les mois à venir?

« C’est sûr qu’on garde toujours des surprises en ligne. POP, je pense que c’est aussi notre force parce qu’on arrive toujours avec des surprises et on essaie toujours de se surpasser. »

Elles n'envisagent cependant pas de s'établir dans leur propre magasin parce qu'elles préfèrent continuer de travailler avec la vente en ligne.

Du côté des ventes physiques comme les pop ups, les fans de la marque devront patienter quelques temps avant de pouvoir se procurer des morceaux en personne :

« C’est sûr que par rapport à des pop ups et des trucs comme ça, la COVID est revenue donc pas pour l’instant. On aimerait vraiment refaire la tournée qu’on a faite l’été prochain parce que ça s’est tellement bien déroulé et ça a été juste incroyable de rencontrer tout le monde », confie Jessika.