Sign in
FR - Personnalités

Justin Trudeau envoie promener un manifestant qui tentait d'interrompre une entrevue

Il ne s'est pas gêné pour lui dire de quitter.

Justin Trudeau envoie promener un manifestant qui tentait d'interrompre une entrevue

Alors qu'il était de passage à Burnaby en Colombie-Britannique dans le cadre de sa campagne électorale, le premier ministre sortant Justin Trudeau a envoyé promener un manifestant qui l'insultait juste avant une entrevue.

Le leader du Parti libéral du Canada (PLC) se préparait pour une entrevue tournée à l'extérieur avec Global News Colombie-Britanique ce lundi 13 septembre, lorsqu'un groupe de manifestant.es, visiblement contre M. Trudeau, s'est mis à lui crier une pluie d'insultes.

Justin Trudeau, loin d'être impressionné par l'agressivité des mots qui lui ont été adressés, l'a regardé, a abaissé son masque et a crié, en anglais : « N'y a-t-il pas un hôpital que tu devrais aller déranger en ce moment? »

Il faisait référence aux manifestations silencieuses organisées un peu partout au Canada hier devant différents centres hospitaliers pour contester les mesures sanitaires, dont la vaccination obligatoire pour le personnel de la santé et le passeport vaccinal.

De ce fait, lors d'un point de presse tenu la même journée, M. Trudeau a affirmé qu'il comptait rendre illégal et criminel le fait d'obstruer le passage à tout bâtiment abritant des services de santé, s'il était réélu à la tête du Parlement.

« On va aussi rendre ça illégal d'intimider ou menacer tout professionnel de la santé, ou bien tout patient qui est en train d'aller chercher des soins », a-t-il renchéri.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

La photo de couverture est utilisée à titre indicatif seulement.

Depuis le début de mois de septembre, de nombreuses manifestations contre le passeport vaccinal, le vaccin et les mesures sanitaires ont été vu autour des écoles. François Legault a annoncé ce 22 septembre à l'Assemblée nationale qu'il veut interdire les manifestations près des écoles et des hôpitaux.

Le Parti libéral du Québec a élaboré un projet de loi spécial ce 21 septembre afin d'interdire ce genre de rassemblements.
À l'assemblée nationale ce 22 septembre, le premier ministre François Legault a proposé de l'élargir et de le rendre plus strict : « M. le Président, je me suis rendu compte qu'on veut, dans ce projet de loi là, couvrir seulement les écoles primaires, secondaires. Est-ce qu'on ne devrait pas ajouter les maternelles? Est-ce qu'on ne devrait pas ajouter les services de garde? Est-ce qu'on ne devrait pas ajouter les centres de vaccination? Est-ce qu'on ne devrait pas ajouter les hôpitaux? »

Continuer à lire Show less

6 «memes» hilarants qui résument ce que les Québécois ont pensé des élections canadiennes

Même la cravate de Justin Trudeau est pareille deux ans plus tard!

Les élections fédérales se suivent et... se ressemblent au Canada. Ce 21 septembre, au lendemain de la victoire du Parti libéral de Justin Trudeau en tant que gouvernement minoritaire, comme c'était le cas depuis 2019, plusieurs citoyens et citoyennes ont réagi sur les réseaux sociaux.

Devant ces résultats sans surprise pour certain.es, les Québécois.es ont dû faire face à la situation de la meilleure manière : en faisant des memes auxquels ont peut tous relate.

Continuer à lire Show less

L'opinion publique est souvent secouée par des questions sérieuses, mais parfois les Québécois.es aiment tout simplement en savoir plus sur le lifestyle des personnalités politiques. L'ancienne barbe de Justin Trudeau a fait beaucoup jaser, mais sera-t-elle de retour les prochains mois?

Le 21 septembre en matinée, le journaliste de Narcity, Alex Melki, a été à la rencontre du premier ministre Justin Trudeau qui se trouvait à la station métro Jarry pour fêter sa victoire avec les partisan.nes de la circonscription de Papineau, à Montréal.

Continuer à lire Show less

Au lendemain des 44e élections fédérales du Canada, Justin Trudeau, à la tête du Parti Libéral, enclenche son troisième mandat de premier ministre et François Legault a tenu à le féliciter de la manière la plus simple qui soit sur Twitter.

« Je félicite Justin Trudeau pour sa victoire. Je travaillerai avec lui pour faire avancer les intérêts du Québec », a écrit le premier ministre du Québec, tôt en matinée ce 21 septembre.

Continuer à lire Show less