Katherine Levac et sa conjointe Chloé s'ouvrent sur leur réalité de nouvelles mères

« Je veux dire, j'étais inquiète quand les bébés sont arrivés [...], mais Kath, c'était comme un niveau pas possible. »

Éditrice, Narcity Québec
Katherine Levac et sa conjointe Chloé s'ouvrent sur leur réalité de nouvelles mères

Les naissances vont de bon train dans le vedettariat québécois et le 30 novembre 2021, l'humoriste ainsi qu'animatrice Katherine Levac a annoncé qu'elle avait accouché de ses jumeaux Ben et Mathias. Elle et sa conjointe Chloé Robichaud se sont d’ailleurs confiées au sujet de leur nouveau rôle de mère dans un podcast animé par Jay Du Temple.

Ce n'est pas un secret, Katherine et Jay sont de très bon.nes ami.es et c'est lors d'un entretien publié sur la page YouTubeJay Du Temple discute le 27 décembre que les mamans ont parlé de leur nouvelle vie.

Alors que l'animateur demandait à ses invitées comment elles allaient, la conversation s'est tournée vers la conciliation entre la vie de famille ainsi que les responsabilités professionnelles. Katherine a d’abord pris parole :

« Je l'ai vécu hier. Pour la première fois, j'ai tourné toute la journée, tout se passait bien, mais il y a des moments, admettons je suis devant la caméra, je parle et il y a des moments, je pense aux enfants qui sont en pleine santé et sécurité, remplis d'amour avec Chloé et ma mère, tout va bien. Le feeling que je ressens […], le sentiment que j'ai c'est que […] le coeur, il m'arrache. Comme si t'arrachais mon coeur, puis je suis comme "Hey, ça va bien les bébés, là, il n'y a rien qui se passe, ils dorment, ils ne se sont rendu compte de rien." Physiquement, j'ai un énorme malaise de ne pas être avec eux. »

Chloé a également raconté une anecdote :

« Juste la veille de son tournage, on s'est dit, il y a un service qui s'appelle Les Relevaillesokay, que c'est des femmes qui viennent la nuit qui vont comme prendre le relais, des genres de nounous. On se dit "On va essayer ça, Kath il faut qu'elle dorme, elle a son tournage, ç'a pas de sens, on ne dort pas vraiment bien depuis six semaines." Puis je me suis dit : "Je vais me faire du bien, je vais dormir moi aussi." Pire nuit de ma vie. J'écoutais chaque petit détail de ce qui se passait, j'entendais un petit peu bébé pleurer, je regardais leur caméra […] je checkais la nounou aller, j'ai pas dormi, je suis brûlée (rire). »

Katherine a renchéri en blaguant que, dans le fond, elles ont payé pour espionner la dame alors qu'elle s'occupait de leurs enfants afin qu'elles puissent « dormir ». Elle a aussi parlé de comment elles gèrent leur quotidien :

« C'est un mélange entre "hey on veut dormir," "on est tannées," "oh les couches mon dieu," "hey ç'a pas de sens," là après ça [on regarde sur nos écrans pour les surveiller].

« Je m'étais dit, je vais accoucher puis après, c'est d'égale à égale [pour les charges concernant les nouveau-nés]. Ils sont sortis de mon corps, mais il y a quelque chose… », a commencé Katherine.

« Mais c'est les hormones qui sont pas égales t'sais », a spécifié Chloé. « Je veux dire, j'étais inquiète quand les bébés sont arrivés, c'est sûr qu'au moindre bruit là, tu es un petit peu à l'affût, mais Kath, c'était comme un niveau pas possible. »

L'humoriste a ensuite confirmé que ça allait mieux sur ce point à présent, mais qu'elle avait très peu dormi dans les premiers jours de vie de ses enfants.

Katherine s'est également confiée sur son rétablissement après sa césarienne, alors que Jay soulignait l'impressionnant travail du corps lors de la naissance :

« Moi en plus j'ai eu une césarienne puis c'est une plaie […], je m'étais dit une plaie ç'a pas de bon sens, c'est tellement rough à guérir, parce que je la comparais avec [le long rétablissement d'une double fracture de la cheville]. Non , ç'a guéri en une seconde. Parce que je pense que ton corps est comme "ouais pas le choix cette fois-ci." »

Elle termine ce segment en avouant qu'elle ne sait pas comment expliquer ce qu'elle a vécu, mais elle est d'accord avec Jay quand il dit que c'est une expérience incroyable.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Noémi Lincourt
Éditrice, Narcity Québec
Noémi Lincourt est éditrice chez Narcity Québec. Elle est spécialisée en divertissement et réside dans le Grand Montréal.
Recommandé pour toi
Loading...