Clefs, cellulaire, portefeuille, masque; le couvre-visage faisant maintenant partie de nos routines, il est difficile de se rappeler l'époque où nos gouttelettes virevoltaient librement. Cependant, on dirait bien que cela pourrait revenir plus vite que tu le penses, car selon le Dr Horacio Arruda, la fin du port du masque obligatoire « s'en vient » au Québec.

En entrevue à l'émission Tout un matin, à la radio de Radio-Canada ce 14 mai, le directeur national de santé publique a indiqué que, contrairement aux États-Unis qui ont annoncé hier la fin de cette mesure, le Québec doit attendre d'atteindre une couverture vaccinale plus élevée.

« Les personnes qui ont deux doses confirmées et que ça fait trois semaines qui les ont reçues, il y en a beaucoup plus [aux États-Unis]. Ça s'en vient au Québec, je ne veux pas vous dire que ça s'en vient pas, il va y avoir des allégements de toutes sortes d'activités et de mesures », a expliqué Dr Arruda.

Il ajoute qu'effectivement, dans certaines conditions, les Québécois.es vont pouvoir « enlever le masque et même diminuer la distanciation de deux mètres », lorsque toutes les personnes qui se trouvent au même endroit vont avoir reçu les deux doses du vaccin contre la COVID-19.

Selon lui, « c'est autour du mois de septembre que la majorité de la population aura [reçu] deux doses », mais il prédit que ça pourrait se faire un peu avant.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.