Mobile sign in image
Sign in
FR - Nouvelles

Le test d'alerte au Québec a été émis et tout le monde a fait le saut en même temps

« C'est assez pour faire faire une crise cardiaque à quelqu'un! » 😳⚠️
Le test d'alerte au Québec a été émis et tout le monde a fait le saut en même temps

Comme prévu, le test de Québec En Alerte de ce mercredi 25 novembre a retenti à travers la province et ça a fait sursauter pas mal de gens. Plusieurs personnes se sont emparées des réseaux sociaux pour exprimer la peur qu'elles ont eue en entendant le bruit d'alerte sur leur cellulaire, à la télé ou à la radio. 

À 13 h 55, un message comme celui ci-dessous est apparu sur les écrans de téléphone et de télévision.

Ce test annuel sert à vérifier si les notifications d'alertes fonctionnent en cas de réelle urgence comme des attaques terroristes ou des catastrophes naturelles. 

La sélection de l'éditeur : 7 personnalités québécoises qui ont osé la tendance capillaire de 2020

Marie St-Yves | Narcity

Sur les réseaux sociaux, plusieurs Québécois ont ri de leurs réactions intenses en entendant le son assez agressant de l'alerte, mais d'autres ont trouvé cela moins drôle.

« C'est quoi cette façon aggressive que Québec en Alerte à de prévenir le monde », a écrit cet usager. 

Pour certains, il s'agit d'« une frousse non nécessaire »...

...Surtout en 2020, rappelle cet internaute, alors qu'on peut s'attendre à tout cette année. 

« Le bruit à pleine tête qui va avec, c'est assez pour faire faire une crise cardiaque à quelqu'un », a scandé cette personne.

D'autres ont pris le tout avec une touche d'humour.

Une chose est sûre, c'est que le bruit d'alerte était un réveil assez brusque, même pour ceux déjà réveillés.

Même si le test en a effrayé ou fait rire plus d'un, il faut se réjouir qu'au moins, ça fonctionne et tu seras prévenu en cas de réelle alerte.

Legault publie un message sur la santé mentale au Québec et pour certains ça ne passe pas

« Ça prend du courage pour demander de l'aide, mais ça fait toute la différence. »

Ce 10 octobre, c'est la Journée mondiale de la santé mentale. Pour l'occasion, François Legault s'est adressé aux Québécois.es et ses propos ont provoqué l'indignation chez certaines personnes.

« La santé mentale, ça a trop longtemps été l'angle mort de notre système de santé au Québec. On est déterminé à changer les choses. C'est aussi important que la santé physique. On a déjà investi beaucoup pour faciliter l'accès à des services psychologiques, et on va continuer le travail », a indiqué le premier ministre dans sa publication Facebook.

Continuer à lire Show less

Elle n'est pas nécessairement l'athlète la plus connue du Québec, mais ça ne l'empêche pas de briller aux Jeux paralympiques Tokyo 2020. La Québécoise Aurélie Rivard a remporté cinq médailles en cinq épreuves depuis le début de l'évènement international et elle n'a pas fini d'impressionner la galerie, alors qu'elle pourrait revenir au pays décorée d'un sixième titre.

Les Jeux de Tokyo sont sur le point de prendre fin, ce dimanche 5 septembre. Il y a pas mal d'athlètes canadien.nes qui ont profité de leur passage dans la capitale nippone pour mettre la main sur plusieurs médailles. Aurélie Rivard ne fait pas exception à la règle, puisqu'elle terminera son séjour à Tokyo au 200 mètres quatre nages individuel en paranatation prévu ce vendredi 3 septembre.

Continuer à lire Show less

À l'instar de la Colombie-Britannique, du Manitoba et du Québec, l'Ontario a décidé d'emboîter le pas quant à l'instauration d'un passeport vaccinal pour ses citoyens et citoyennes. Avec leur nouvelle preuve de vaccination, les Ontarien.nes pourront avoir accès à plusieurs lieux et activités non essentielles.

Le gouvernement de Doug Ford a présenté ce mercredi 1er septembre les grandes lignes de ce nouveau certificat vaccinal temporaire qui entrera en vigueur le 22 septembre prochain, lors d'une conférence de presse. Il a rappelé son souhait d'un passeport pancanadien plutôt que par province.

Continuer à lire Show less

La Sureté du Québec (SQ) du Bas-Saint-Laurent est aux aguets, alors qu'une alerte AMBER a été déclenchée tard, mardi le 31 août, pour retrouver un petit bambin de trois ans, vraisemblablement enlevé par son père.

Selon les informations de l'alerte, Jake Côté aurait été enlevé mardi vers 13 h 45 à Sainte-Paule, en périphérie de Matane, par son père David Côté, 36 ans. Ils auraient été vus tous les deux pour une dernière fois dans la rue Banville aux alentours de 17 h 15.

Continuer à lire Show less