Avec la chaleur accablante et la canicule qui a frappé le Québec dans les derniers jours, un interdit de feux à ciel ouvert en forêt ou à proximité est en vigueur dans une douzaine de régions de la province, et ce, depuis ce mercredi 9 juin.

C'est le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP), en collaboration avec la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU), qui a décidé d'émettre cette interdiction.

SOPFEU

Au moment d'écrire ces lignes, ce sont quatorze incendies qui sont en activité dans la province, dont un hors de contrôle dans la MRC de Maria-Chapdelaine, au Saguenay–Lac-Saint-Jean. Plus de 850 hectares de terrains ont été touchés dans la région.

Voici les territoires touchés par cet interdit de feux à ciel ouvert :

Abitibi-Témiscamingue

Témiscamingue (au nord de la latitude 47º), Rouyn-Noranda, Abitibi-Ouest, Abitibi et la Vallée-de-l'Or

Bas-Saint-Laurent

La Matapédia, La Matanie, La Mitis, Rimouski-Neigette, Les Basques, Rivière-du-Loup, Témiscouata, Kamouraska

Capitale-Nationale

Charlevoix-Est, Charlevoix et la Côte-de-Beaupré, La Jacques-Cartier, Portneuf (au nord de la latitude 47º)

Chaudière-Appalaches

L'Islet, Montmagny, Bellechasse, Les Etchemins

Côte-Nord

La Haute-Côte-Nord, Manicouagan et Sept-Rivières (au sud de la latitude 51º)

Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine

Le Rocher-Percé, La Côte-de-Gaspé, La Haute-Gaspésie, Bonaventure, Avignon

Lanaudière

Matawinie (au nord de la latitude 47º)

Laurentides

Antoine-Labelle (au nord de la latitude 47º)

Mauricie

Mékinac (au nord de la latitude 47º), La Tuque

Nord-du-Québec

Jamésie (au sud de la latitude 51º), Eeyou Istchee (Waswanipi, Mistissini, Oujé-Bougoumou)

Outaouais

La Vallée-de-la-Gatineau et Pontiac (au nord de la latitude 47º),

Saguenay–Lac-Saint-jean

Le Domaine-du-Roy, Maria-Chapdelaine (au sud de la latitude 51º), Lac-Saint-Jean-Est, Saguenay, Le Fjord-du-Saguenay (au sud de la latitude 51º)

En vertu de l'article 239 de la Loi sur l'aménagement durable du territoire forestier du MFFP, toute personne qui contrevient à cette interdiction pourrait recevoir une amende de 500 $ à 50 000 $.

Ta soirée en camping sauvage sera légèrement différente. Tu devras manger tes guimauves molles, sans bouts calcinés, à ton grand désarroi.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.