Les citoyens de Saint-Lambert pourront mieux dormir dès l'été prochain. Eh oui, le désagrément causé par l'ambiance festive émanant des différents festivals d'été au parc Jean-Drapeau prendra fin dès 23 h, en 2021. 

L'entente, d'une durée de cinq ans, inclut la ville de Saint-Lambert, la Société du parc Jean-Drapeau (SPJD) et le promoteur L’Aréna des Canadiens inc.

L'accord en question vient donc régler un différend datant depuis de nombreuses années, stipule le communiqué transmis par la Ville de Montréal.

La sélection de l'éditeur : La réouverture de la frontière entre le Canada et les États-Unis est prévue pour ce samedi

 Nous avons multiplié nos efforts pour tenter d'en venir à une solution négociée entre les parties, ce qui est toujours préférable à une confrontation devant les tribunaux.Pierre Brodeur, maire de Saint-Lambert

Le procès, qui devait débuter le 2 décembre prochain, n'aura donc pas lieu.

En plus de la fin des festivités dès 23 h, quelques restrictions s'appliqueront aux événements comme ÎleSoniq et Osheaga.

On prévoit, entre autres, une limite de bruit, et une limite de 19 jours d'événements majeurs entre le 1er mai et le premier lundi de septembre inclusivement.

« Seront considérés comme un événement majeur, les spectacles 77 Montreal, Heavy MTL, Osheaga, Lasso et IleSoniq, de même que tout autre évènement auquel assisteront plus de 20 000 spectateurs », indique le communiqué.

« Afin de s'assurer du respect de ces limites, la SPJD s'est engagée à transmettre chaque semaine [...] les relevés sonores qui auront été recueillis au point de contrôle établi », précise la Ville de Saint-Lambert.