Au lendemain des événements, la mairesse de Montréal, Valérie Plante a dénoncé la manifestation anti-couvre-feu ayant eu lieu dans la soirée du 11 avril, dans le Vieux-Port de Montréal.

« La manifestation qui s’est déroulée hier soir dans le Vieux-Montréal me dérange », a écrit Mme Plante sur Facebook, affirmant que de s'en prendre aux commerces ne fera pas avancer le débat. 

La sélection de l'éditeur : Luis Maxime d'OD, positif à la COVID-19, est hospitalisé depuis vendredi

Sur Twitter, la mairesse a également décrit le grabuge comme étant « absolument inacceptable ». 

« La fatigue liée à notre lutte contre la COVID-19 ne justifie en rien la destruction des biens publics et le non-respect des règles », a-t-elle écrit. 

Dans un autre tweet, Valérie Plante invite les Montréalais « à visiter le secteur et encourager les commerçant-es du Vieux-Montréal ». 

La ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, a elle aussi condamné les actes de vandalisme, en indiquant que les débordements comme ceux de dimanche soir « ne peuvent être tolérés ».