Plusieurs ayant reçu trop d'argent de PCU n'auront pas à le rembourser

Juste à temps pour la saison des impôts.
Plusieurs ayant reçu trop d'argent de PCU n'auront pas à le rembourser

L'Agence du revenu du Canada a annoncé, ce jeudi 9 février, que les travailleurs autonomes qui ont reçu la Prestation canadienne d'urgence cette année pourront éviter de rembourser les montants versés « en trop ».

Pour bénéficier de cette dispense, les personnes visées devront être en mesure de remplir certains critères d'admissibilité.

La PCU a été mise en place au début de la pandémie de COVID-19 au Canada afin d'aider les travailleurs qui subissaient une perte de revenus en raison du manque de travail ou d'une perte d'emploi.

Pour y avoir droit, un citoyen canadien devait avoir gagné au moins 5 000 $ en 2019, ou dans les douze derniers mois précédant la demande.

Pour les travailleurs autonomes, le salaire net d'entreprise était pris en compte, qui inclut plusieurs déductions qui pouvaient réduire le montant sous la barre des 5 000 $.

Le changement qui s'applique aujourd'hui incluera donc ceux qui ont gagné un salaire inférieur à 5 000 $, mais qui aurait un revenu brut supérieur à 5 000 $.* Auparavant, il aurait fallu rembourser les prestations octroyées « en trop » puisque ce critère n'était pas respecté.

« Les gens qui ont présenté une demande en fonction de leur revenu brut, plutôt que de leur revenu net, n'aurons pas à rembourser les paiements qui leur ont été versés, tant qu'ils respectent les autres critères d'admissibilité », a expliqué le premier ministre Justin Trudeau en conférence de presse le 9 février.

Ceux qui ont déjà pris l'initiative de rembourser ces sommes devraient se les faire retourner par l'ARC, dit le communiqué.

*Cet article a été mis à jour.

Recommandé pour toi
Loading...