Sign in
FR - Nouvelles

Une partie du Bas-St-Laurent passe en zone rouge et voici quand les fermetures auront lieu

Les résidents ne pourront finalement pas se rassembler à Noël.

L'augmentation du nombre de cas de COVID-19 cette semaine a poussé le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, à faire passer l'est du Bas-Saint-Laurent en zone rouge. Quatre secteurs seront touchés : Rimouski-Neigette, de La Mitis, de La Matanie et de La Matapédia. 

« La situation a évolué rapidement dans ces secteurs, rendant plus fragile la capacité d'accueil du système hospitalier régional. C'est pourquoi cette décision nous semble la plus appropriée en raison des risques réels encourus », a affirmé le ministre par voie de communiqué, le 4 décembre.

Les principales villes des secteurs affectés sont Rimouski, Mont-Joli, Matane et Amqui.

La sélection de l'éditeur : On sait officiellement qui recevra les vaccins en premier au Canada

 7 décembre Entrée en vigueur de l'alerte maximale

Le 3 décembre, le Bas-Saint-Laurent a connu sa plus forte hausse de cas, avec 45 nouvelles personnes atteintes de la COVID-19

Le CHSLD de Matane a également subi une éclosion des cas dernièrement, avec 28 personnes infectées et quatre décès.

Cette alerte maximale implique que les rassemblements dans les résidences privées seront interdits, ainsi que les activités dans les lieux publics. 

Les restaurants, bars, les gyms et les autres secteurs touchés devront fermer à partir de lundi prochain, soit le 7 décembre à 00 h 01.

La population de la région devra éviter tout rassemblement, incluant les activités organisées des endroits publics et les festivités de Noël et du jour de l'An.

« J'invite la population à faire preuve de solidarité envers les personnes les plus vulnérables et les équipes du réseau en restreignant le plus possible leurs contacts et en respectant les consignes associées au niveau d'alerte », a conclu Christian Dubé.