vol de sunwing

La première semaine de janvier 2022 n’a pas été de tout repos. Des images d'un party à bord d'un vol de la compagnie Sunwing en direction de Cancún ayant eu lieu le 30 décembre ont enflammé le Web et les passager.ères pris.es en flagrant délit ont eu bien des répercussions. Celle connue comme la « vapoteuse du vol de Sunwing », Vanessa Sicotte, a d'ailleurs révélé le 26 avril en story Instagram qu'elle perdrait sa licence de pilote suite à ses actions dans l'avion. Elle a pu ravoir ses documents le 24 mai et s'est ouverte à Narcity sur ce que ça implique.

Rappelons que vers la fin avril, la page Instagram à potins QC Scoop a partagé une rumeur au sujet de la suspension d'une durée d'un mois pour la licence de Vanessa. La même journée, celle-ci a rectifié le tir en story en spécifiant que ses papiers ne lui seraient retirés que pendant 21 jours.
Keep reading... Show less

En janvier 2022, le party dans un avion nolisé de la compagnie Sunwing, organisé par le 111 Private Club, en départ de Montréal vers Cancún, avait bien fait jaser. Plusieurs passager.ères s'étaient filmé.es en train de ne pas respecter les consignes de sécurité et les mesures sanitaires en plein vol. Ce lundi 21 mars, selon Transports Canada, ce sont six autres personnes qui ont été sanctionnées. Les fautif.ves ont reçu des amendes pouvant aller jusqu'à 5 000 $.

Certain.es passager.ères n'auraient pas respecté l'exigence du passeport vaccinal valide aux douanes ainsi que le port du masque durant le vol. À l'heure d'écrire ces lignes, ce sont douze passager.ères au total, depuis le 8 mars 2022, qui ont reçu des sanctions de la part des autorités nationales.

Keep reading... Show less

En plus d'avoir créé une tempête médiatique, le vol nolisé privé de Sunwing organisé par le 111 Private Club aura également des conséquences judiciaires pour certain.es des passager.ères à bord. En date du 28 janvier 2022, l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) a émis 18 avis de non-conformité aux voyageur.euses de ce vol en lien avec la Loi sur la mise en quarantaine.

« Ces derniers ont été délivrés à l'aéroport afin de signaler un non-respect évident d'une exigence en vertu de la Loi », explique l'ASPC dans un courriel envoyé à Narcity.

Keep reading... Show less

L'organisateur du voyage à Tulum qui a fait les manchettes à travers le pays dans les dernières semaines, James William Awad, a tenu une conférence de presse ce 27 janvier pour s'expliquer devant les médias. Alors qu'il prétend que Sunwing a « abandonné les 154 passagers au Mexique », le propriétaire du 111 Private Club a aussi avoué qu'il a séjourné à Walt Disney World, en Floride, et à New York avant de rentrer à Montréal.

Suite à la publication d'images capturées lors du vol nolisé privé entre Montréal et Cancún le 30 décembre 2021 montrant les passager.ères adopter des comportements turbulents, Sunwing et plusieurs autres compagnies aériennes ont décidé de refuser l'embarcation de ces voyageur.euses pour leur vol du retour prévu pour le 5 janvier. Ils et elles ont donc dû trouver un autre moyen de rentrer au pays.

Keep reading... Show less

Le propriétaire du 111 Private Club, James William Awad, maintenant connu pour avoir fait les manchettes suite à un party dans un vol nolisé de la compagnie Sunwing, le 30 décembre dernier, s'est adressé aux journalistes dans une conférence de presse ce 27 janvier 2022. Celui qui se fait appeler « Senior » affirme que la compagnie aérienne aurait mis en danger 154 personnes en brisant son contrat de vol de retour.

Awad serait présentement en développement pour une poursuite contre la compagnie aérienne. Le jeune homme assure que seuls quelques membres du groupe n'auraient pas respecté les règles à bord de l'avion. « Vous devez vraiment avoir honte », s'est-il exclamé en s'adressant à Sunwing, Air Transat et Air Canada.

Keep reading... Show less