Recherche sur Narcity

La suspension du passeport vaccinal est évoquée au Québec et voici ce qu'on sait

Ça viendrait plus tôt que tu le penses.

Journaliste nouvelles, Narcity Québec
La suspension du passeport vaccinal est évoquée au Québec et voici ce qu'on sait

Le passeport vaccinal a fait couler beaucoup d'encre depuis sa mise en place au Québec. Celui qui est obligatoire pour accéder à plusieurs lieux intérieurs depuis le 1er septembre 2021 a engendré de multiples débats sur la place publique. Maintenant que le nouveau plan de déconfinement est amorcé, il se pourrait bien que les autorités provinciales allègent les restrictions en lien avec le passeport vaccinal, et ce, très prochainement.

Selon le journaliste de Radio-Canada Sébastien Bovet, le gouvernement serait présentement en discussion pour suspendre cette obligation à certains endroits et attendrait les recommandations de la Santé publique. Ce nouvel assouplissement pourrait être annoncé dès ce mardi 15 février, lors d'une conférence de presse du premier ministre.

Cette nouvelle mesure se ferait de façon graduelle en commençant par les lieux qui ont été les derniers touchés par les restrictions telles que la SAQ et la SQDC ainsi que les magasins de plus de 1 500 mètres carrés. Suivront, par la suite, les restaurants, gyms, spas, bars, salles de spectacle.

En commission parlementaire, le ministre Dubé a d'ailleurs évoqué, le 11 février dernier, une levée possible du passeport d'ici les prochaines semaines : « Est-ce que la santé publique va nous recommander... J'espère dans quelques semaines de dire si on peut le suspendre parce que ça va mieux. »

M. Dubé a cependant ajouté que dans un contexte où le passeport vaccinal n'était plus nécessaire au Québec, il pourrait réapparaître de nouveau si la situation venait à s'envenimer : « Mais est-ce qu'on pourrait le rétablir si jamais on était pris avec une autre vague? C'est ça qu'il faut penser. Il faut penser qu'on a réussi à développer des outils qui ont permis, lors de pandémies, d'être capable de continuer à vivre. »

Le ministre de la Santé et des Services sociaux a aussi souligné le rapport de la plupart des Québécois.es avec ledit passeport : « On a vu, particulièrement à partir de la deuxième, la troisième vague que les gens [...] pouvaient apprécier [le passeport vaccinal] parce qu'ils pouvaient avoir, malgré la pandémie, un semblant de vie normale. »

Rappelons que parmi les interdictions, les Québécois.es non-vacciné.es de façon adéquate (deux doses de vaccin) n'ont pas accès aux restaurants, aux bars, aux gyms, aux spas, aux musées, aux événements intérieurs, aux magasins grande surface, à la SAQ, à la SQDC, aux lieux de culte et ne peuvent voyager.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Recommandé pour toi

Loading...