Rebecca St-Pierre, du voyage à Tulum, est de retour au Québec après avoir eu la COVID-19

« J'ai fait toutes les démarches moi-même avec l'aide de mes proches pour pouvoir revenir chez moi. »

Éditrice junior, Narcity Québec
Rebecca St-Pierre, du voyage à Tulum, est de retour au Québec après avoir eu la COVID-19

Le party dans l'avion qui s'est déroulé le 30 décembre, dans le cadre d'un voyage à Tulum pour le Nouvel An organisé par le 111 Private Club fait beaucoup jaser ces dernières semaines. Rebecca St-Pierre, l'une des participant.es, a annoncé dans sa story Instagram ce 15 janvier qu'elle était de retour au Québec après avoir fini son isolement au Mexique, puisqu'elle avait été testée positive à la COVID-19.

« J'ai testé négative à la COVID-19 mercredi par un test antigen et par la suite un test PCR le jeudi matin. Je suis revenu à la maison, saine et sauve dans la nuit de jeudi avec ma mère. J'ai fait toutes les démarches moi-même avec l'aide de mes proches pour pouvoir revenir chez moi. J'ai terminé ma pause des réseaux sociaux et j'ai déjà commencer à répondre à quelques de vos messages. Je suis à ma maison avec ma famille et mes 4 chiens que j'aime de tout mon cœur et je suis en sécurité. C'est ça l'important après tout », a indiqué cette jeune Québécoise qui aurait gagné ce voyage grâce à un concours sur Instagram.

@rebeccastpierre | Instagram

« J'essaie encore de me remettre de ces évènements un peu traumatisant, mais j'ai confiance que je vais finir par y arriver. Merci à tout ceux encore qui me supporte dans tout ça. Beaucoup d'amour », a conclu la jeune femme de 19 ans.

Notons que ce 10 janvier, sa mère, Anne Cyr, s'était exprimée sur le sujet sur le plateau du talkshow de Julie Snyder, La semaine des 4 Julie.

« Je me suis opposée à ce voyage-là, mais j'ai tout fait. Je l'ai menacée que je n'irais pas la reconduire à Montréal et je me suis dit "elle va revenir" parce qu'une journée avant, elle a passé un test à Québec puis elle était positive [à la COVID-19]. Elle passe un test à l'hôtel à Montréal, elle est négative.

« Moi je lui ai dit "Rebecca, il va arriver quelque chose, il n'y a rien de gratuit dans la vie." [...] C'est tentant pour une jeune fille de 19 ans qui n'a jamais pris l'avion, qui n'a jamais voyagé, qui n'a jamais été dans le Sud. J'aurais peut-être fait la même chose qu'elle à 19 ans, mais il n'y avait pas la COVID », avait-elle expliqué.

Rappelons que ce 5 janvier, date initialement prévue pour le retour dans la province, Rebecca St-Pierre avait envoyé un message vocal comme un appel à l'aide au compte @od_scoop pour demander du soutien.

Les compagnies Sunwing, Air Transat et Air Canada avaient refusé l'embarquement pour le vol retour à celles et ceux qui ont participé au party dans l'avion. La jeune femme avait aussi été testée positive au Mexique, il a donc fallu qu'elle reste dans le pays, seule, pour faire sa quarantaine.

« Je me suis rendue compte qu'ils falsifiaient les tests même en voyage, en fait ils nous donnaient des tests négatifs et ils payaient pour qu'on aille des tests négatifs tout le monde. Ensuite vers 3 h du matin, pour qu'on puisse revenir en avion, ils donnaient encore des faux négatifs, mais on est plus de 33 positifs puis je suis la seule à avoir dit que j'étais positive », avait-elle dénoncé dans une autre conversation avec le compte à potin ce 6 janvier.

Avant de partir à l'aventure, consulte notre Guide du voyageur responsable pour rester informé.e, en sécurité, intelligent.e et, surtout, respectueux.se durant ton voyage.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

La photo de couverture est utilisée à titre indicatif seulement.

Plus de Narcity

Commentaires 💬

Notre section commentaire est un espace qui promouvoit l’expression personnelle, la liberté d’expression et la positivité. Nous encourageons discussions et débats, mais nos pages se doivent de rester des endroits sécuritaires où tout le monde se sent à l’aise et dans un environnement respectueux.

Pour rendre cela possible, nous surveillons les commentaires pour garder nos pages libres de spam, de discours haineux, de violence et de vulgarité. Les commentaires sont modérés en fonction de nos Règles de communauté.

Veuillez noter que les opinions exprimées dans la section commentaire d’un article ne reflètent pas les positions de Narcity Media. Narcity Media se réserve le droit de retirer des commentaires, de bannir ou de suspendre des utilisateur trices sans avertissement, ou de fermer la section commentaire d’un article à tout moment.

Prénoms et noms apparaîtront avec chaque commentaire et l’utilisation de pseudonymes est interdit. En commentant, vous reconnaissez que Narcity Media détient les droits d’utilisation et de distribution du contenu présent sur nos propriétés.

Loading...