Party dans un avion : Air Transat va refuser l'embarquement des voyageurs concernés

Leur retour se complique de plus en plus. 😮

Éditrice junior, Narcity Québec
Party dans un avion : Air Transat va refuser l'embarquement des voyageurs concernés

Des vancancier.ères québécois.es font beaucoup jaser depuis les derniers jours, alors qu'ils ont fait le party dans un vol de Sunwing, ce 30 décembre, lors d'un voyage organisé par le club privé 111. Après que leur vol de retour, prévu ce 5 janvier, ait été annulé par la compagnie aérienne, c'est maintenant au tour d'Air Transat de refuser l'embarquement de ces personnes en provenance de Cancún.

« Nous sommes au courant de la situation concernant des passagers perturbateurs ayant voyagé vers Cancún et qui tentent maintenant de retourner au Canada sur nos ailes. Nous confirmons que ceux-ci se verront refuser l'embarquement en vertu de nos obligations légales et réglementaires d'assurer la sécurité de nos passagers et de notre équipage, qui est notre priorité absolue », a indiqué Air Transat en story sur son compte Instagram.

@airtransat | Instagram

Ce 4 janvier, la compagnie aérienne Sunwing a annulé le vol de retour des voyageur.euses « par souci de prudence » dans le but d'assurer la sécurité des membres de l'équipage et des passager.ères.

En effet, le transporteur aurait demandé au groupe concerné de respecter certaines conditions lors de leur retour, mais celles-ci n'auraient pas toutes été acceptées.

« À la suite de notre enquête en cours et du refus du groupe d’accepter toutes les conditions de transport, nous avons pris la décision d’annuler le vol de retour », a expliqué Sunwing à Narcity.

Le ministre des Transports, Omar Alghabra a également indiqué par voie de communiqué qu'une enquête allait être déclenchée.

« Si le Ministère établit qu’un non-respect de la réglementation et des exigences a eu lieu, des passagers pourraient se voir imposer des amendes d’un montant pouvant atteindre 5 000 $ par infraction », peut-on lire dans la déclaration du gouvernement fédéral.

Il est aussi mentionné que toute personne qui fournirait de faux renseignements aux autorités s'expose à des amendes de plusieurs centaines de milliers de dollars et à des accusations criminelles.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

La photo de couverture de droite est utilisée à titre indicatif seulement.

Après s'être rendue au Chili entre Noël et le jour de l'An dans le but de rencontrer la famille de son copain Christo Contreras, l'entrepreneuse et mère de la jeune Wolfie, Élisabeth Rioux, a annoncé qu'elle quittait le pays plus tôt que prévu. C'est lors d'interventions sur Instagram les 13 et 16 janvier qu'elle a partagé les raisons derrière son changement de plan.

Les fans d'Élisabeth apprenaient le 6 décembre, à l'aide d'une publication sur Instagram, qu'elle était officiellement en couple avec l'homme qu'elle présentait comme son ami auparavant.

Continuer à lire Show less

Dans une nouvelle publication partagée sur Instagram et Facebook, Adamo Marinacci et Billy Karaoké ont repris une photo dénudée de Lysandre Nadeau et Rosalie Lessard. Empruntant les mêmes poses et expressions faciales, le résultat est complètement hilarant.

Rosalie a partagé la photo originale en compagnie de Lysandre le vendredi 7 janvier dernier. Sur l'image, les deux créatrices de contenu sont nues et se couvrent d'un drap blanc, alors que dans la description, on peut lire « Pure Love » suivi du hashtag #bodypositivity. Plusieurs Québécois.es et personnalités publiques ont ensuite commenté la publication afin de souligner la beauté du cliché.

Continuer à lire Show less

Rebecca St-Pierre, du voyage à Tulum, est de retour au Québec après avoir eu la COVID-19

« J'ai fait toutes les démarches moi-même avec l'aide de mes proches pour pouvoir revenir chez moi. »

Le party dans l'avion qui s'est déroulé le 30 décembre, dans le cadre d'un voyage à Tulum pour le Nouvel An organisé par le 111 Private Club fait beaucoup jaser ces dernières semaines. Rebecca St-Pierre, l'une des participant.es, a annoncé dans sa story Instagram ce 15 janvier qu'elle était de retour au Québec après avoir fini son isolement au Mexique, puisqu'elle avait été testée positive à la COVID-19.

« J'ai testé négative à la COVID-19 mercredi par un test antigen et par la suite un test PCR le jeudi matin. Je suis revenu à la maison, saine et sauve dans la nuit de jeudi avec ma mère. J'ai fait toutes les démarches moi-même avec l'aide de mes proches pour pouvoir revenir chez moi. J'ai terminé ma pause des réseaux sociaux et j'ai déjà commencer à répondre à quelques de vos messages. Je suis à ma maison avec ma famille et mes 4 chiens que j'aime de tout mon cœur et je suis en sécurité. C'est ça l'important après tout », a indiqué cette jeune Québécoise qui aurait gagné ce voyage grâce à un concours sur Instagram.

Continuer à lire Show less

L'été 2020 est venu créer une onde de choc sur le Québec, particulièrement dans le milieu du showbusiness et de l'influence alors qu'une vague de dénonciations a visé plusieurs gros noms comme Bernard Adamus, Yann Perreau, Maripier Morin, David Desrosiers de Simple Plan et Kévin Marquis, pour n'en nommer que quelques-uns. Parmi ces dénonciations, on retrouvait le youtubeur et influenceur Jemcee (Jean-Michel Gagné) et plusieurs personnes de son cercle d'amis. Après avoir été assez discret sur les réseaux sociaux pendant environ un an et demi, Jemcee a recommencé à partager son quotidien sur son compte Instagram, sans toutefois confirmer s'il prévoit un retour dans le monde de l'influence et de la création de contenu.

Retour sur les événements depuis les dénonciations

Jemcee sur Dailymotion | YouTube

Continuer à lire Show less