Party dans un vol de Sunwing : Une enquête de Transports Canada a été ouverte

« Des comportements inacceptables... »

Éditrice, Narcity Québec
Party dans un vol de Sunwing : Une enquête de Transports Canada a été ouverte

Depuis ce mardi 4 janvier, un vol de la compagnie aérienne Sunwing fait les manchettes alors que des images montrant les passager.ères faire le party ont circulé partout sur les réseaux sociaux. Suite à cela, le ministre fédéral des Transports, Omar Alghabra, a annoncé qu'une enquête officielle sera ouverte.

D'après les informations du Journal de Montréal, c'est le 30 décembre dernier que les choses auraient dégénéré à bord du vol en provenance de Montréal et à destination de Cancún.

Sur les vidéos partagées par le journaliste Francis Pilon, on voit de nombreux.euses Québécois.es qui sont debout dans l'avion en train de chanter, danser et de fumer la cigarette électronique, le tout sans masque. Celui-ci est pourtant obligatoire à bord des vols depuis plusieurs mois.

« Je suis au courant des comportements inacceptables répertoriés sur un vol de Sunwing. J'ai demandé à Transports Canada d'enquêter sur la question. Nous devons prendre les risques de la COVID au sérieux! », a écrit le ministre Alghabra.

Ce voyage, qui est présenté comme « l'événement Tulum tout inclus », a été organisé par le club privé 111 et était prévu du 30 décembre au 5 janvier.

Sur la page Instagram du club, une vidéo d'un moment durant le vol a été publiée. On y voit d'abord l'influenceur et entraîneur Redggy Jupiter s'adresser aux passager.ères à l'interphone de l'appareil. Il passe ensuite le combiné à James William Awad, l'organisateur du voyage.

Selon les normes de formation des agent.es de bord de Transports Canada, le système d'annonces passagers et l'interphone sont des « outils destinés à transmettre des renseignements relatifs à la sécurité ».

Narcity a contacté la compagnie Sunwing pour en savoir plus sur les mesures mises en place suite à cet événement. Cet article sera mis à jour lors d'une réponse.

Des amendes assez salées risquent d'être émises aux passager.ères alors que de nombreuses règles aériennes semblent avoir été bafouées lors du vol. Par exemple, Transports Canada prévoient des amendes de 5 000 $ aux voyageur.euses qui refusent de porter le masque.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

La photo de couverture est utilisée à titre indicatif seulement.

From Your Site Articles
Ariane Fortin
Éditrice, Narcity Québec
Ariane Fortin est éditrice senior chez Narcity Québec. Elle est spécialisée en actualités et politique, et réside dans le Grand Montréal.
Recommandé pour toi
Loading...