Recherche sur Narcity

Justin Trudeau réagit au party dans l'avion et traite les voyageurs de « sans-dessein »

Après OD Scoop, c'est au tour du premier ministre de s'en mêler!

Éditrice junior, Narcity Québec
Justin Trudeau réagit au party dans l'avion et traite les voyageurs de « sans-dessein »

Des Québécois.es sont parti.es en destination de Tulum au sud du Mexique, ce 30 décembre et ont fait le party à bord d'un vol Sunwing en direction de Cancún, ce qui a indigné la population, y compris le premier ministre du Canada, Justin Trudeau. Il s'est prononcé sur le sujet en conférence de presse ce 5 janvier.

« Une gang de sans-dessein qui décide de partir comme des ostrogoths en vacances, c'est extrêmement frustrant, c'est démoralisant et je peux vous dire que Transport Canada et le gouvernement du Canada prennent ça très au sérieux, on va faire des suivis sur comment ça s'est passé », s'est exclamé Justin Trudeau.

En d'autres mots, le premier ministre a défini ces passager.es comme n'étant « pas intelligent ou qui est maladroit, qui ne peut littéralement rien planifier », selon les explications du site Internet Lalanguefrancaise. L'utilisation du terme ostrogoth fait également référence à celles et ceux « qui ignorent les bienséances, la politesse », selon le Larousse.

« C’est inacceptable que les gens soient en train de mettre à risque pas juste les autres passagers, pas juste les travailleurs des lignes aériennes, mais leurs concitoyens au retour, et en plus, quand les gens sont en train de faire des sacrifices, les gens ont réduit leurs contacts pendant le temps des Fêtes, n’ont pas vu des êtres chers... », avait amorcé le premier ministre avant de lancer une flèche aux personnes présentes à bord du vol controversé.

Selon ce qu'a annoncé le ministre des Transports, Omar Alghabra, ce 4 janvier par voie de communiqué, une enquête va être déclenchée.

La compagnie aérienne Sunwing a également indiqué qu'une enquête était en cours et a annulé le vol des passager.ères concerné.es. Air Transat et Air Canada refusent aussi l'embarquement de ces voyageurs.euses.

Ces Québécois.es risquent des milliers de dollars d'amendes pour avoir enfreint la réglementation de Transports Canada.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

La photo de couverture est utilisée à titre indicatif seulement.

    Maïlys Kerhoas
    Éditrice junior, Narcity Québec
    Maïlys Kerhoas est assistante éditrice chez Narcity Québec. Elle est spécialisée en nouvelles locales et réside à Montréal.
Recommandé pour toi

Loading...