Sandrine, Anna-Maëlle et Isabelle de L’île de l’amour font le point sur le party en avion

« Oui ce n’était pas correct ce qui s’est passé, mais… »

Rédactrice, Narcity Québec
Sandrine, Anna-Maëlle et Isabelle de L’île de l’amour font le point sur le party en avion

Pour une seconde année de suite, le sujet des personnalités publiques du Québec qui voyagent fait couler beaucoup d’encre. Si plusieurs Québécois.ses se sont évadé.es vers des pays plus chauds durant le temps des Fêtes, c’est un voyage de groupe organisé par le club privé 111 qui fait réagir et Isabelle, Anna-Maëlle ainsi que Sandrine de L’île de l’amour, qui en faisaient partie, se sont adressé à leurs abonné.es sur Instagram pour expliquer leur situation.

Durant la période des Fêtes de l’année dernière, plusieurs régions de la province étaient en zone rouge et le gouvernement recommandait aux citoyens canadiens ainsi qu’aux résidents permanents d’éviter tout voyage non essentiel, mais plusieurs personnalités du Web avaient tout de même partagé des images en train de faire la fête dans le Sud.

En ce début d’année 2022, c’est un gros party qui a eu lieu le 30 décembre dans un vol nolisé privé de la compagnie aérienne Sunwing allant en direction de Cancún au Mexique qui attire l’attention de tous. Des vidéos partagées par le journaliste Francis Pilon montrent de nombreux.euses Québécois.es qui sont debout dans l’avion en train de chanter, danser et fumer la cigarette électronique, le tout sans masque.

@diaryofisabelle | Instagram

Alors que lesdites images ont largement circulé dans les médias et sur les réseaux sociaux, certaines personnes du voyage se sont exprimées, et c'est le cas pour Sandrine, Anna-Maëlle et Isabelle. C'est le 4 janvier qu'elles ont partagée des stories sur le compte d'Isabelle afin de donner leur côté de l'histoire :

« Comme vous savez, on est au Mexique en ce moment pis vous avez vu dans les journaux ce matin un peu ce qui s'est passé dans notre vol pis on voulait juste parler, comme on n’a pas envie de faire comme si ça ne s'était jamais passé et tout, mais en même temps on se fait aussi basher pour des trucs qu'on n’a pas faits. [...] On était 180 personnes sur le vol, c'est un vol qui était organisé, on n’avait pas beaucoup de détail sur ce qui allait se passer pis ce n'est pas les 180 personnes qui ont fait le party sur le vol, c'est comme une minorité, mais on voit des gros plans de ce monde-là », a expliqué Isabelle.

« Les trucs ont été exagérés, mais on ne minimise pas ce qui s'est passé sur le vol by the way, c'était inacceptable, mais ce n'est pas tout le monde qui a participé à ça. Pis au moment où on est parties, les nouvelles mesures n’étaient même pas en place encore, comme on n’avait même pas vu la conférence de presse de François Legault. [...] Oui on fait partie d'un groupe, mais on ne pouvait pas s'attendre à ce que le vol dégénère comme ça. On ne s'identifie pas à ce qui s'est passé sur ce vol-là, mais n'incluez pas tout le monde là-dedans. »

Isabelle continue en disant qu'elle et ses copines n'ont pas acheté de l'alcool, qu'elles sont vaccinées et qu'elles ont même fait des tests additionnels à l'hôtel pour pouvoir faire toutes les activités. Elle termine en s'excusant si la situation a blessé des gens.

« Oui ce n'était pas correct ce qui s'est passé, mais je pense que ce n'est pas nécessaire d'envoyer des messages de haine, de peut-être essayer de mettre Isa dans la m*rde avec sa job de pilote. [...] On a entendu, on a compris pis on est aussi dans la même vibe que vous », a renchéri Anna-Maëlle

La situation en général ainsi que l'explication des filles ont grandement fait réagir sur les réseaux sociaux et les gens ne se sont pas gêné.es pour partager leur avis.

Depuis, Sunwing a annoncé l'annulation du vol de retour vers Montréal prévu pour le groupe le 5 janvier et une enquête a été ouverte par Transports Canada à propos des actes qui se sont déroulés dans l'avion.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Rebecca St-Pierre, du voyage à Tulum, est de retour au Québec après avoir eu la COVID-19

« J'ai fait toutes les démarches moi-même avec l'aide de mes proches pour pouvoir revenir chez moi. »

Le party dans l'avion qui s'est déroulé le 30 décembre, dans le cadre d'un voyage à Tulum pour le Nouvel An organisé par le 111 Private Club fait beaucoup jaser ces dernières semaines. Rebecca St-Pierre, l'une des participant.es, a annoncé dans sa story Instagram ce 15 janvier qu'elle était de retour au Québec après avoir fini son isolement au Mexique, puisqu'elle avait été testée positive à la COVID-19.

« J'ai testé négative à la COVID-19 mercredi par un test antigen et par la suite un test PCR le jeudi matin. Je suis revenu à la maison, saine et sauve dans la nuit de jeudi avec ma mère. J'ai fait toutes les démarches moi-même avec l'aide de mes proches pour pouvoir revenir chez moi. J'ai terminé ma pause des réseaux sociaux et j'ai déjà commencer à répondre à quelques de vos messages. Je suis à ma maison avec ma famille et mes 4 chiens que j'aime de tout mon cœur et je suis en sécurité. C'est ça l'important après tout », a indiqué cette jeune Québécoise qui aurait gagné ce voyage grâce à un concours sur Instagram.

Continuer à lire Show less

Après une première édition québécoise à l'automne 2021, la téléréalité de dating L'île de l'amour sera de retour pour une seconde saison dès ce printemps 2022 et l'équipe de production est en pleine session de recrutement. Si toi aussi tu as envie de trouver l'amour en te faisant griller au soleil, voici ce qu'il faut pour t'inscrire.

Le questionnaire d'inscription prend environ cinq minutes à remplir et comprend quatre pages. Pour savoir à quoi t'attendre avant de t'embarquer dans ce processus, tu peux jeter un coup d'oeil sur les informations qui sont demandées.

Continuer à lire Show less

L'étudiante pour devenir pilote filmée à vapoter pendant le «party dans l'avion» s'excuse

« Cette situation qui est devenue scandaleuse sur les médias sociaux, ce qui n'avait pas autant lieu d'être. »

Les Québécois.es qui ont fait le party dans l'avion nolisé de la compagnie Sunwing ont beaucoup fait jaser ces dernières semaines. Ce 12 janvier, Vanessa Sicotte, qui est étudiante pour devenir pilote d'avion au Québec et qui a vu ses abonné.es monter en flèche pour compter aujourd'hui 23 400 followers sur Instagram sur son compte privé, a présenté ses excuses dans une série de stories pour avoir participé au voyage controversé, alors qu'elle avait été filmée en train de vapoter pendant le vol.

« Pour commencer j'aimerais apporter des excuses sincères à tout ceux que cette situation a pu décevoir. De nous voir partir une gang de jeunes ensemble vers le Mexique alors qu'ici c'est le confinement pour les Québécois en a bousculé beaucoup. Ce voyage organisé était un voyage tant attendu pour plusieurs d'entre nous et n'était pas censé prendre autant d'ampleur », a amorcé Vanessa Sicotte.

Continuer à lire Show less

L'année 2022 n'a définitivement pas commencé de tout repos et Véroniqua de L'île de l'amour peut le prouver puisqu'elle a dû se rendre d'urgence à l'hôpital et s'est confiée à Narcity à propos de son état de santé.

C'est dans une story Instagram publiée le 9 janvier que la copine de Tommy-Lee a montré son bras piqué d’une intraveineuse alors qu'elle était vêtue d'une robe d'hôpital.

Continuer à lire Show less