Recherche sur Narcity

Québec réagit à l'utilisation de la Vaseline pour fausser les tests de COVID-19

Certains voyageurs auraient essayé d'en utiliser pour fausser leurs tests.

Éditrice junior, Narcity Québec
Québec réagit à l'utilisation de la Vaseline pour fausser les tests de COVID-19

Ces derniers jours, plusieurs Québécois.es font les manchettes des journaux après avoir fait le party à bord d'un vol de Sunwing en direction de Cancún ce 30 décembre lors d'un voyage organisé par le club privé 111. Selon des informations partagées sur le compte Instagram od_scoop , certain.es des voyageur.euses utiliseraient de la Vaseline, soit de la gelée de pétrole, pour avoir un test négatif à la COVID-19.

Selon eux et elles, la Vaseline serait « constituée de molécules d'hydrocarbures covalentes » et le pH mesurerait « les concentrations d'ions hydrogènes dans une solution aqueuse ». Iels considèreraient que « la Vaseline n'est pas soluble dans l'eau » et donc qu'elle « n'a pas de pH » ce qui, pour eux et elles, signifierait qu'il n'y aurait « pas de résultat positif ».

Le ministère de la Santé et des Services sociaux a réagi à cette pratique farfelue.

« Inhaler de la vaseline en espérant que cela fausse un résultat de test PCR est une pratique loufoque, inefficace, et peut potentiellement avoir des effets néfastes. Ne faites pas ça », prévient Marie-Claude Lacasse, la coordonnatrice aux relations avec les médias du MSSS.

Selon le site Prescrire.org, une revue mensuelle destinée au personnel de la santé éditée depuis 1981, « des atteintes pulmonaires (pneumopathies lipidiques) ont été décrites lors d'application régulière sur le visage ou dans le nez, lors d'inhalation involontaire de paraffine liquide [vaseline] ou de son utilisation dans des solutions nasales ».

Ce 4 janvier, le ministre des Transports fédéral, Omar Alghabra, a indiqué dans un communiqué qu'une enquête allait être ouverte sur « les allégations de non-respect des règles et règlements concernant la COVID-19 et la sécurité aérienne ».

La compagnie aérienne Sunwing a également indiqué à Narcity qu'une enquête allait être déclenchée et a annulé le vol des passager.es concerné.es.

Il en est de même pour Air Transat qui a expliqué ce 5 janvier via communiqué que « ceux-ci se verront refuser l'embarquement en vertu de nos obligations légales et réglementaires d'assurer la sécurité de nos passagers et de notre équipage, qui est notre priorité absolue ».

Notons que les personnes qui présentent de faux renseignements aux douanes s'exposent à des centaines de milliers de dollars d'amendes et à des accusations criminelles.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

La photo de couverture est utilisée à titre indicatif seulement.

    Maïlys Kerhoas
    Éditrice junior, Narcity Québec
    Maïlys Kerhoas est assistante éditrice chez Narcity Québec. Elle est spécialisée en nouvelles locales et réside à Montréal.
Recommandé pour toi

Loading...