vol sunwing

Après 2020 qui a été historique et 2021 qui a eu son lot d'événements mémorables, voilà que l'année 2022 n'avait pas dit son dernier mot. Jamais deux sans trois, qu'on dit? Eh oui, les douze derniers mois n'auront pas été de tout repos alors que l'actualité a fait vivre de vraies montagnes russes d'émotions aux Québécois.es. Avec autant de stock, le contenu du Bye bye 2022 s'annonce épique et crunchy le soir du 31 décembre.

Avec une énième vague de COVID-19, des élections provinciales, la saga Sunwing, le Convoi de la liberté, la fin de District 31, les Jeux olympiques, le décès de la reine Elizabeth II et plus encore, on peut dire que l'année qui vient de passer a été marquante à plusieurs niveaux et la population risque de s'en rappeler longtemps.

Keep reading... Show less

Après la saga du vol de Sunwing, Vanessa Sicotte, dont les images d'elle en tain de vapoter en plein vol ont fait le tour des manchettes, fait de nouveau réagir sur la place publique. Le 20 juillet 2022, la page Instagram à potins QC Scoop a partagé une partie d'un live Instagram fait par Kristina Beaudet, dans lequel l'on voit la pilote d'avion boire au volant et qui se termine en ce qui semblait être un accident.

Alors que la vidéo a circulé en masse sur les réseaux sociaux durant la journée, c'est seulement en soirée que Vanessa Sicotte a publié une nouvelle publication dans laquelle elle confirme que « tout était fake ». Il s'agissait d'une mise en scène pour sensibiliser la population aux impacts de l'alcool au volant.

Keep reading... Show less

Le 4 janvier dernier, des images d'un party à bord d'un vol de la compagnie Sunwing en direction de Cancún ayant eu lieu le 30 décembre ont été partagées sur le Web, ce qui a eu son lot de conséquences pour les passager.ères concerné.es. Vanessa Sicotte, une des Québécois.es qui était à bord et qui est également étudiante en pilotage d'avion, a donné des nouvelles concernant la suspension de sa licence de pilotage et l'amende qu'elle a dû payer.

Le 26 avril dernier, la page Instagram à potins QC Scoop a partagé une capture d'écran d'une conversation Discord entre la passagère et James Awad, l'organisateur du voyage. Sur la discussion qui date du 28 mars, celle qui est connue comme la « vapoteuse » avait affirmé que sa licence serait suspendue pour un mois à partir du 26 avril. La même journée, Vanessa s'est exprimée en story sur Instagram en disant que sa licence serait bel et bien suspendue, mais pas pendant un mois. Elle avait alors précisé qu'elle donnerait des nouvelles de la situation dès le 2 mai.

Keep reading... Show less

Les images des voyageur.euses qui ont fait le party dans un avion nolisé de la compagnie Sunwing, organisé par le 111 Private Club en janvier dernier, ont rapidement fait le tour du Web. Dans les vidéos partagées sur les réseaux sociaux, on pouvait y voir plusieurs passager.ères enfreindre les règles des consignes sanitaires à bord. Transport Canada avait alors réagi à la nouvelle annonçant qu'une enquête aurait lieu et que les fautif.ves se verraient attribuer de lourdes amendes.

Les vacancier.ères en direction de Cancún ont fait fi de plusieurs mesures sanitaires lors du vol. Le non-respect de l'exigence du passeport vaccinal valide aux douanes ainsi que le port du masque durant le vol comptent parmi les infractions dénotées par les autorités. Suite à l'investigation, ce sont 37 contrevenant.es qui ont reçu une amende pouvant atteindre, pour certain.es, la somme de 5 000 $. Les 42 amendes émises totaliseraient 59 500 $, selon ce qu'on apprend ce 28 avril.

Keep reading... Show less

Alors que le scandale du party dans l'avion a fait les manchettes ce début d'année au pays, James William Awad, l'organisateur de l'événement, a lancé le défi à Omar Alghabra, le ministre des Transports, de se battre pour contrer les amendes des voyageur.euses du vol nolisé Sunwing.

C'est finalement l'ancien candidat à la mairie de Montréal, Balarama Holness, qui a répondu à l'appel.

Keep reading... Show less