Recherche sur Narcity

La mère de Rebecca St-Pierre, du voyage à Tulum, présente ses excuses publiquement

« Je me suis opposée à ce voyage-là... »

Rédactrice senior, Narcity Québec
La mère de Rebecca St-Pierre, du voyage à Tulum, présente ses excuses publiquement

Lors de l'émission de La semaine des 4 Julie diffusée le lundi 10 janvier, la mère de Rebecca St-Pierre, une participante au voyage à Tulum qui a semé la controverse dans les médias et sur les réseaux sociaux, s'est présentée afin de témoigner ainsi que de faire des excuses publiques.

C'est lors d'un vol ayant eu lieu le 30 décembre avec la compagnie Sunwing en direction du Mexique qu'un groupe de Québécois.es a partagé des vidéos d'elleux qui dansaient, vapotaient, chantaient et buvaient de l'alcool, tout en étant debout dans les allées, sans respecter le port du masque. Il s'agissait d'un voyage organisé par le groupe 111 private club.

Le 5 janvier, alors que le party dans l'avion faisait les manchettes, Rebecca a envoyé un appel à l'aide au compte à potin @od_scoop sur Instagram afin d'avoir du support puisqu'elle se trouvait seule au Mexique. Elle a partagéun autre message le lendemain pour avouer qu'elle avait reçu un test positif à la COVID-19 avant son départ.

Rebecca a ensuite fait ses excuses sur son compte Instagram le 6 janvier, en affirmant être prête à assumer les conséquences de ses gestes.

Quelques jours plus tard sur le plateau du talk show de Julie Snyder, la mère de la voyageuse, Anne Cyr, souhaitait s'adresser au public au sujet des récents événements :

« Je veux m'excuser, moi-même ainsi que ma fille, auprès du personnel soignant [...], puis tout le personnel de Sunwing ainsi que notre premier ministre, monsieur Trudeau. »

La mère de Rebecca raconte qu'elle n'était pas d'accord avec le fait que sa fille participe au voyage qu'elle avait gagné dans le cadre d'un concours présenté sur Instagram, puisqu'elle avait un sentiment qu'il se passerait quelque chose :

« Je me suis opposée à ce voyage-là, mais j'ai tout fait. Je l'ai menacée que je n'irais pas la reconduire à Montréal et je me suis dit "elle va revenir" parce qu'une journée avant, elle a passé un test à Québec puis elle était positive [à la COVID-19]. Elle passe un test à l'hôtel à Montréal, elle est négative.

« Moi je lui ai dit "Rebecca, il va arriver quelque chose, il n'y a rien de gratuit dans la vie." [...] C'est tentant pour une jeune fille de 19 ans qui n'a jamais pris l'avion, qui n'a jamais voyagé, qui n'a jamais été dans le Sud. J'aurais peut-être fait la même chose qu'elle à 19 ans, mais il n'y avait pas la COVID », ajoute-t-elle.

Anne confie ensuite que sa fille est toujours au Mexique en date du 10 janvier et qu'elle doit changer d'hôtel tous les jours en raison du grand nombre de vacancier.es qui visitent les lieux à cette période de l'année. Elle confirme également que c'est elle qui doit débourser pour l'hébergement de sa fille.

La maman de la jeune femme conclut en demandant aux parents ainsi qu'aux jeunes de rester vigilant.es face aux réseaux sociaux.

À son retour au Québec, Rebecca pourrait s'exposer à des amendes pouvant varier de 5 000 $ à un million de dollars ainsi qu'à des infractions pénales.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

    Laurie Forget
    Rédactrice senior, Narcity Québec
    Laurie Forget est rédactrice sénior chez Narcity Québec. Elle est spécialisée en divertissement et téléréalités, et réside sur la Rive-Nord de Montréal.
Recommandé pour toi

Loading...