La journée même où le couvre-feu entre en vigueur au Québec, le premier ministre François Legault a publié un long message sur Instagram afin d'implorer les Québécois de respecter les règles pour faire face à la COVID-19.

Avec un long texte, le PM explique à quel point la décision a été difficile à prendre et ce qui l'a poussé à imposer ces mesures restrictives aux citoyens de la province.

C’est en ce moment que nos hôpitaux sont en train de déborder. C’est maintenant qu’il faut freiner l’avancée du virus.


François Legault

« Je m’adresse à l’ensemble de la nation québécoise. J’ai besoin de chacune et de chacun d’entre vous », mentionne-t-il d'emblée.

Il continue en indiquant que la décision a été difficile à prendre, mais qu'il faut empêcher les rassemblements, « même les plus minimes », pour freiner la propagation du virus :

« Comme premier ministre, mon premier devoir, c’est de protéger les Québécois. Je considère que la situation est critique et qu’il faut un traitement-choc. »

Les hôpitaux se remplissant de patients atteints de la COVID-19, certains devant combattre pour leur vie aux soins intensifs, et les vaccins ne pouvant être administrés en un coup, Legault considère qu'il faut redoubler d'efforts dès maintenant :

« Plus il y a de malades de la COVID-19, plus on reporte d’examens, de traitements et d’opérations importantes. On approche d’un point de bascule où on ne pourra plus soigner que les cas les plus urgents. »

Il termine son message avec espoir et une métaphore décrivant la situation actuelle. 

« Notre bataille achève et comme dans un long marathon, ce sont les derniers kilomètres qui sont les plus durs. Je vous implore de faire ce dernier effort », conclut-il.

Dès ce samedi 9 janvier et jusqu'au 8 février, la majorité des Québécois, outre certaines exceptions, devront rester à la maison entre 20 h 00 et 5 h 00 du matin, sous peine de contraventions.

Partage ton histoire
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications