Durant la conférence de presse concernant la COVID-19 au Québec du mardi 3 novembre, le premier ministre François Legault a énuméré quelques régions plus problématiques en ce moment dans la province.

Il a annoncé que la situation, en terme de nombre de cas, était stable depuis cinq semaines, comptant autour de 1 000 nouveaux cas par jour.

Legault a par contre mentionné qu'en décortiquant les régions, il était possible de constater que certaines d'entre elles étaient davantage touchées. 

Il y a deux régions qui se sont beaucoup détériorées : le Saguenay–Lac-Saint-Jean et Lanaudière-Nord. 


François Legault

« Saguenay–Lac-Saint-Jean, il y a comme deux endroits où vraiment il a une progression importante. Il y a Lac-Saint-Jean Est, autour d'Alma [...], puis il y a Jonquière », a mentionné le premier ministre.

Legault a ajouté durant le point de presse qu'il y avait aussi un gros problème dans Lanaudière-Nord en partie autour de Joliette.

« Je veux demander entre autres aux citoyens de ces deux régions [...] de porter une attention spéciale à la réduction de vos contacts », a-t-il spécifié.

Il a ensuite rappelé les règles du deux mètres et du port du masque dans les lieux intérieurs.

Le premier ministre a indiqué que sans les augmentations de Lanaudière-Nord et du Saguenay–Lac-Saint-Jean, le Québec aurait connu une baisse des cas. 

Selon les dernières données de la santé publique, la situation s'est stabilisée dans le Grand Montréal, tandis que la Capitale-Nationale connait une amélioration significative. 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications