La compagnie américaine Moderna demande aujourd'hui à la Food and Drug Administration (FDA) une autorisation d'utilisation d'urgence pour son vaccin qu'elle affirme efficace à 100 % contre les cas sévères de COVID-19.

Les résultats généraux des analyses sont estimés à 94,1 % d'efficacité, selon le communiqué émis le 30 novembre.

Nommé ARNm-1273, le vaccin est en phase trois d'analyse, et serait bien toléré par les participants.

Noubar Afeyan, le président de Moderna, a déclaré le 29 novembre sur les ondes de CBC que le Canada, qui a signé parmi les premiers une entente avec la compagnie, serait garanti une quantité de doses dans le premier lot.

La sélection de l'éditeur : Naadei d'OD s'ouvre sur les raisons derrière les tensions entre elle-même et Marjorie

20 millions

Doses qui seraient distribuées au Canada durant les prochains mois.

« Nous croyons que notre vaccin sera un nouvel outil puissant qui pourrait changer le cours de la pandémie », affirme Moderna dans le communiqué.

La compagnie, basée à Cambridge au Massachusetts, espère pouvoir obtenir des autorisations hors des États-Unis.

Elle déposera le 30 novembre une demande de mise en marché auprès de l'Agence européenne des médicaments (EMA), et voudrait inscrire son vaccin dans la liste d'urgence de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le 16 novembre dernier, Moderna disait être sur la bonne voie pour distribuer entre 500 millions et un millard de doses mondialement en 2021.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications