Après les événements de la nuit d'horreur à Québec qui ont secoué toute la province, François Legault s'est dit inquiet d'une augmentation des problèmes de santé mentale suite à la pandémie et aux mesures sanitaires au Québec

En mêlée de presse ce lundi 2 novembre, le premier ministre a mentionné qu'une annonce allait être faite aujourd'hui concernant une aide pour les personnes atteintes de problèmes de santé mentale. 

Par contre, M. Legault a fait savoir que, malgré qu'elles aient des effets importants sur la santé psychologique des Québécois, les mesures sanitaires ne peuvent être assouplies pour le moment. 

« C'est un équilibre qui est fragile. [...] Les mesures, j'aimerais bien les enlever, mais actuellement, on n'a pas vu de baisse significative du nombre de cas.


François Legault

Il ajoute qu'il espère voir une certaine baisse du nombre de nouveaux cas de COVID-19 dans les prochains jours et les prochaines semaines. 

Le 26 octobre dernier, lorsque la prolongation des mesures a été annoncée, le chef politique a mentionné qu'ils allaient réévaluer la situation après deux semaines. 

« Si on voit une baisse soutenue, on pourra effectivement relâcher plus tôt certaines de nos consignes », avait-il précisé. 

En attendant, de nombreuses ressources sont disponibles pour les personnes souffrantes, dont la ligne 811. M. Legault incite aussi les Québécois à visiter les personnes qui vivent seules, un à la fois bien sûr, pour briser l'isolement. 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications