À cinq semaines du temps des Fêtes, François Legault confirme que les Québécois pourront se rassembler en famille pour célébrer Noël... mais pas le jour de l'An.

Le premier ministre en a fait l'annonce lors d'un point de presse en début de soirée, ce jeudi 19 novembre, accompagné du directeur de la santé publique du Québec, Dr Horacio Arruda.

Les Québécois pourront rassembler jusqu'à dix personnes au sein d'une même résidence, idéalement d'un maximum de trois familles, a précisé Dr Arruda.

La sélection de l'éditeur : Les erreurs financières à éviter durant ta vingtaine selon une conseillère chez Desjardins

24 au 27 décembre

journées de rassemblements permis

François Legault demande à la population de se confiner volontairement une semaine avant et après Noël afin de permettre un retour en classe sécuritaire.

 « Je vous propose un contrat moral pour le temps des Fêtes », persiste le premier ministre Legault, ajoutant que pour le jour de l’An, « on écoute la santé publique ».

Du côté des vacances scolaires, elles ne seront finalement pas prolongées, sauf pour les élèves du secondaire, qui retourneront sur les bancs d’école le 11 janvier.

En revanche, les journées scolaires incluses entre le 17 et 22 décembre se feront à distance.

Le premier ministre a aussi annoncé que les restaurants, les gyms et les bars en zones rouges resteront fermés jusqu’au 11 janvier, prolongeant ainsi le « défi 28 jours » d’octobre dernier de plusieurs semaines.

Partage ton histoire
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications