Moins de trois semaines après avoir administré les premières doses du vaccin Pfizer/BioNTech dans la province, voilà que c'est au tour de Moderna de faire son entrée au Québec

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé le 30 décembre en soirée sur Twitter que 32 500 nouvelles doses allaient être administrées dès la semaine prochaine.  

Les équipes en place ont déjà vacciné 25 000 personnes, et le ministre dit vouloir accélérer le processus.

Santé Canada a avisé que ce produit n'est pas autorisé pour les jeunes âgés de moins de 18 ans, alors que l'efficacité de celui de Pfizer/BioNTech n'est pas prouvée pour les gens de moins de 16 ans.

Approuvé par le gouvernement canadien le 23 décembre 2020, ce vaccin doit être administré en deux doses, à un mois d'intervalle. Il pourrait prévenir à 94,1% la maladie à coronavirus et ne présenterait pas d'effets secondaires majeurs.  

Cependant, une période de transition est nécessaire pour que les effets se fassent sentir sur le système immunitaire.

« Cela signifie que les personnes vaccinées pourraient ne pas être entièrement protégées contre la COVID-19 jusqu’à au moins 14 jours après la deuxième dose », rapporte Santé Canada.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications