Mobile sign in image
Sign in

En décembre 2014, le géant de la télécommunication Rogers a été condamné à indemniser certains clients suite à une action collective en lien avec des Frais de Résiliation Anticipés (FRA) de contrats jugés abusifs.

Selon un communiqué de presse émis ce 1er février 2021, la Cour supérieure du Québec avait rendu son jugement en lien avec des sommes payées par les consommateurs entre février 2008 et juin 2013.

La sélection de l'éditeur : Kevin avoue avoir un « kick » sur une candidate à Big Brother et les fans se questionnent

8 000 000 $ Somme non réclamée à ce jour

Eh bien, à ce jour, quelques 80 000 Canadiens n'ont toujours pas réclamé leurs dus, pour un total de 8 000 000 $ qui n'attendent qu'à être distribués. 

Les indemnités prévues sont de 42,70 $, 102,86 $ ou 327,91 $, selon le type de service auquel les adhérents avaient souscrit. 

Si tu es concerné, tu n'as même pas besoin de fournir de documents. Tu dois seulement remplir ces trois conditions :

  • Avoir conclu un contrat de cellulaire avec Rogers entre le 1er janvier 2007 et le 30 juin 2010 ;

  • Avoir mis fin au contrat avant son terme ;

  • Avoir payé des Frais de Résiliation Anticipés (FRA) entre le 21 février 2008 et le 30 juin 2013.

Les demandeurs doivent vérifier leur admissibilité et réclamer leur indemnisation via le site web à cet effet avant le 31 mai 2021.

Une campagne média a d'ailleurs été lancée ce 1er février afin de rejoindre les gens concernés.

Pas moins de 20 000 messages textes seront également envoyés aux numéros de cellulaires toujours actifs ayant déjà été liés à un compte Rogers.

Après qu'une panne de service ait perturbé la journée du 19 avril de leurs clients, Rogers et sa filiale Fido ont décidé d'offrir un crédit aux personnes que ça a affectées.

Si l'entreprise a d'abord indiqué qu'une déduction « [équivalente] aux frais de service sans-fil » pour la journée allait être appliquée à la prochaine facture, elle a ensuite précisé comment ledit crédit allait être calculé.

Continuer à lire Show less

Rogers et Fido offrent un crédit à leurs clients au Québec suite à la panne majeure

« Nous savons que vous comptez sur nous et hier, nous vous avons laissé tomber. »

Suite à la panne majeure chez Rogers survenue le 19 avril, la compagnie a décidé d'offrir un crédit sur la facture du mois de mai de leurs clients affectés, incluant ceux faisant affaire avec la filiale Fido. 

Le crédit sera « équivalent aux frais de service sans-fil d'hier », selon un communiqué de la compagnie.

Continuer à lire Show less

Bamboo Underwear a doublé son chiffre d'affaires malgré le départ d'Élisabeth Rioux

La compagnie se lance dans le loungewear et les maillots très bientôt.

Après avoir connu un boom de popularité au cours des dernières années, les entrepreneurs derrière la marque de sous-vêtements québécoise Bamboo Underwear se sont présentés à l'émission Dans l'oeil du dragon, et on peut dire qu'ils ont su attirer l'attention. 

Dans l'épisode diffusé ce 19 avril, les quatre actionnaires de la compagnie soit Mathieu Landry-Girouard, Jules Marcoux, Philippe Ouellet-Thivierge et Hugo Garneau-Boisvert ont réussi à faire l'une des plus grosses ententes vues à l'émission. 

Continuer à lire Show less

Une nouvelle taxe instaurée au Canada en 2022

Une mesure qui risque de déplaire à bien des gens!

Le budget 2021 du gouvernement fédéral canadien, sorti le 19 avril, propose d'instaurer une nouvelle taxe sur les produits de luxe. Celle-ci fera en sorte que les Canadiens payeront plus cher certains achats.

À partir du 1er janvier 2022, Ottawa va imposer une taxe sur les voitures de luxe et les avions privés neufs qui ont un prix supérieur à 100 000 $. 

Continuer à lire Show less