Mobile sign in image
Sign in
Alexandre Barrette lance une flèche à Guillaume Lemay-Thiverge à la 1re de TLMEP

L'émission Tout le monde en parle a débuté sa 18e saison en force ce dimanche 26 septembre avec les deux acolytes de Guy A. Lepage sur le plateau : Anaïs Favron et Alexandre Barrette. Ce dernier a d'ailleurs démarré la soirée en envoyant une petite flèche à Guillaume Lemay-Thivierge, qui a fait jaser dans la dernière semaine.

« Je veux utiliser la tribune ce soir pour dire qu'en fin de semaine, j'ai eu la chance de conduire un Santa Fe de Hyundai, et j'ai trouvé la tenue de route hallucinante. L'habitacle était confortable, ça consomme très peu », a lancé l'humoriste avec un ton blagueur.

Il a ajouté : « Et là, je regardais la marque de la voiture, et je me suis dit : "Câline, je me demande s'ils cherchent un porte-parole!" Je trouvais que peut-être ça pourrait fitter, alors j'envoie un message aux gens! »

Cette blague d'Alexandre Barrette faisait référence au fait que Guillaume Lemay-Thivierge a annoncé ce 24 septembre que sa relation avec Hyundai a pris fin, suite à la controverse concernant son statut vaccinal. Cela faisait presque treize ans qu'il était porte-parole pour l'entreprise automobile.

Alexandre Barrette a pris la peine de préciser que le comédien était au courant qu'il allait faire ce gag. « J'ai envoyé un texto à Guillaume. Je lui ai dit que je faisais cette joke-là, soyez pas furieux. Il était à l'aise avec ça », a affirmé le fou du roi.

Et si certain.es se demandaient pourquoi l'animateur de Chanteurs masqués n'était pas sur le plateau, Guy A. Lepage a tenu à mentionner que Guillaume Lemay-Thivierge a tout simplement décliné l'invitation.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

La photo de couverture est utilisée à titre indicatif seulement.

Alternant d'un poste à l'autre pour ne pas manquer Occupation Double Dans l'Ouest, Chanteurs Masqués, Révolution, Tout le monde en parle et L'île de l'amour, les soirées télé du dimanche sont assez occupées pour le public québécois. D'ailleurs, Alexandre Barrette, l'un des deux nouveaux fous du roi à l'émission de Guy A. Lepage, n'a pas manqué d'envoyer une flèche à la téléréalité de TVA ce 17 octobre et on peut dire que cette blague a volé le show.

C'est lors de l'entrevue avec la comédienne Julie Perreault, qui venait parler de sa nouvelle série Doute raisonnable, que le cellulaire de l'humoriste a sonné en direct.

Continuer à lire Show less

Voici les régions où il y a le plus de travailleurs de la santé non-vaccinés au Québec

Il aurait manqué 22 446 personnes dans le réseau si la date n'avait pas été repoussée.

Le gouvernement du Québec a donné un délai supplémentaire aux travailleur.euses de la santé non-vacciné.es avant d'être suspendu.es, alors que la date butoir de la vaccination obligatoire du 15 octobre a été repoussée au 15 novembre.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a affirmé ce 13 octobre qu'avec 22 446 employé.es en moins dans le réseau, « ça aurait eu d'énormes conséquences sur les services de santé offerts aux Québécois ».

Continuer à lire Show less

Si l'aventure de Si on s'aimait avance bien pour le couple de Dominic et Audrey, qui ont eu leurs premiers rapprochements lors de l'épisode du 6 octobre, la chimie n'est pas au rendez-vous pour Éric-Guy et Isabelle. Et il faut dire que le malaise entre le duo se fait ressentir jusque dans les salons des téléspectateur.trices.

En typique co-dépendant, l'homme qui avait commencé l'aventure avec Stéfanie tente de meubler les conversations lors de ses activités avec sa nouvelle partenaire, que ce soit en parlant de motocross ou d'avocats bien vinaigrettées.

Continuer à lire Show less

Guillaume Lemay-Thivierge répond à la saga sur son statut vaccinal et «rectifie les faits»

« Cette démarche est personnelle et je respecterai toujours celle des autres. »

Le comédien et réalisateur Guillaume Lemay-Thivierge est sur toutes les lèvres depuis qu'un article de La Presse a révélé ce 23 septembre, qu'il n'était pas vacciné et que ça lui aurait causé des ennuis professionnels. Suite à cela, l'animateur de Chanteurs masqués a tenu à « rectifier les faits ».

« À ce jour, je n'ai jamais partagé ou pris position dans les médias au sujet de mon statut vaccinal ou sur celui de quiconque. Il s'agit d'ailleurs d'une information personnelle et confidentielle qui n'aurait jamais dû se retrouver sur la place publique », a indiqué Guillaume Lemay-Thivierge dans une déclaration envoyée aux médias, tard en soirée, ce 23 septembre.

Continuer à lire Show less