Mobile sign in image
Sign in
Certaines infirmières du Québec vont recevoir des bonis de 12 000 $ à 18 000 $

Aux grands maux, les grands remèdes! Ou plutôt dans ce cas-ci : Aux grands maux, les grands chèques. Le gouvernement du Québec a voulu faire « une petite révolution dans la gestion du réseau de la santé » en annonçant des bonis de 12 000 $ à 18 000 $ pour les infirmières à temps plein de la province.

« Ce qu'on a essayé de faire, c'est de penser en dehors de la boîte [...] je dirais même en dehors de la bureaucratie et des anciennes façons de faire », a lancé le premier ministre François Legault, en conférence de presse ce 23 septembre.

Les différentes primes seront déterminées et remises selon quatre différents groupes.

Tous.tes les infirmiers et infirmières qui travaillent présentement au public et à temps plein, ainsi que ceux et celles qui acceptent de passer du temps partiel au temps plein, recevront 15 000 $ de bonis.

Un montant de 12 000 $ sera également remis aux infirmier.ères qui ont quitté le réseau, mais qui décident de revenir à temps plein.

La quatrième catégorie est spécifique à cinq régions où il y a des besoins particuliers, soit l'Outaouais, l'Abitibi-Témiscamingue, la Côte-Nord, le Nord-du-Québec et la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine.

« Dans ces régions-là, on va offrir un boni aux infirmières qui sont déjà à temps plein et qui sont restées de 18 000 $, puis les infirmières qui acceptent de revenir à temps plein dans ces cinq régions vont avoir un boni de 15 000 $ », a expliqué M. Legault.

À noter que cela concerne également les infirmiers et infirmières auxiliaires, les inhalothérapeutes et les perfusionnistes.

En plus de ces primes monétaires, le gouvernement veut s'assurer que « les meilleurs horaires de travail vont d'abord être offerts aux infirmières du public » et non dans le réseau privé.

Des agent.es d'administration seront aussi embauché.es pour réduire le temps des infirmier.ères passé à remplir de la paperasse.

« On a très bien compris que l'essentiel pour les infirmières, ce n'est pas l'argent, c'est la qualité de vie. Notre objectif, c'est de dire qu'il faut que le réseau public de la santé soit la meilleure place où travailler pour les infirmières », a conclu M. Legault.

À noter que l'écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la page de l'OQLF.

Si plusieurs se rappellent encore de leurs cours de religion ou morale à l'école, d'autres ont plutôt connu le cours d'Éthique et culture religieuse. Eh bien, ce programme sera lui aussi chose du passé au Québec, car il sera maintenant remplacé par Culture et citoyenneté québécoise dans toutes les écoles primaires et secondaires.

« L'ancien cours Éthique et culture religieuse a fait son temps », a déclaré le ministre de l'Éducation Jean-François Roberge, ce 24 octobre dans une vidéo partagée sur ses réseaux sociaux.

Continuer à lire Show less

44 désinfectants pour les mains ont fait l'objet d'un rappel depuis mars 2021 au Canada

Le gouvernement vient d'en ajouter deux nouveaux à la liste!

Depuis la pandémie, les désinfectants pour les mains font partie de notre quotidien. Pourtant, certains pourraient présenter des risques pour la santé, c'est pour cela que Santé Canada a indiqué sur son site Internet que 44 gels hydroalcooliques sont sujets à un rappel depuis mars 2021.

Ce 22 octobre, le gouvernement a indiqué par voie de communiqué qu'il a mis-à-jour la liste des désinfectants pour les mains qui pourraient être dangereux pour la santé en ajoutant deux nouveaux produits.

Continuer à lire Show less

Voici précisément les règles à suivre à l'Halloween au Québec en 2021

« S'abstenir de chanter ou de crier devant les personnes qui donnent les friandises. »

À quelques jours du 31 octobre, les enfants de la province se préparent à enfiler leur costume et partir à la chasse aux bonbons. Bien que la situation sanitaire se soit plutôt stabilisée dernièrement, le gouvernement provincial a émis quelques recommandations à suivre pour passer l'Halloween au Québec en 2021.

Beaucoup moins strictes qu'en 2020, les « suggestions de bonnes pratiques », publiées ce 22 octobre par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), appellent à la prudence et comptent quelques éléments à se rappeler le soir de l'Halloween.

Continuer à lire Show less

Un commentaire de Denis Coderre sur le rire de Valérie Plante pendant le débat fait réagir

« Parce que pour vous quand on rit, c'est un problème M. Coderre? »

En vue des élections municipales 2021, les trois principaux candidat.es à la mairie de Montréal, soit Balarama Holness, Denis Coderre et Valérie Plante, étaient réunis ce 21 octobre sur le plateau de LCN pour le Face-à-Face Montréal 2021.

Si, comme dans tout débat électoral, le ton a haussé à quelques reprises et les attaques ont fusé d'un bord comme de l'autre, c'est un commentaire de Denis Coderre à l'égard de la mairesse sortante qui a fait le plus réagir sur les réseaux sociaux.

Continuer à lire Show less