Recherche sur Narcity

Charles d'OD, sa publication jugée insensible et les réactions: on décortique la situation

Une phrase qui a fait réagir!
Éditrice, Narcity Québec
Charles d'OD, sa publication jugée insensible et les réactions: on décortique la situation

Le 29 novembre 2020, Charles a publié une vidéo sur Instagram intitulée « Parlons Pénis », qui a fortement fait réagir à cause de la manière dont elle a été introduite. Pour mieux comprendre le tout, on décortique la situation entourant Charles d'OD et le backlash sur sa publication. 

Inspiré du travail du Docteur Marc Galiano, un urologue et chirurgien français, Charles y parle sans tabou de mythes concernant la sexualité masculine. 

La sélection de l'éditeur :Vincent nous dévoile le fameux « speech » d'élimination qu'il avait préparé pour Éloïse à OD

La vidéo et le lien avec le mouvement des femmes

Cette vidéo d'environ six minutes traite de différents mythes sur le pénis et sur la mécanique sexuelle masculine. Charles y introduit le sujet de la sexualité masculine en proposant que l'éjaculation, l'orgasme et le pénis sont des thèmes dont on n’entend pas souvent parler.

Ce qui a fait controverse n'est toutefois pas le contenu de cette vidéo, en fait, c'est la légende de celle-ci, et l'approche de Charles pour l'aborder.

Le diplômé en travail social interpellait ses abonnés avec la phrase :

« Boyz, c’est le temps qu’on s’inspire des femmes ; du processus de compréhension et d’acceptation de leur corps et de leur sexualité. C’est le temps qu’on parle de sexe et de pénis. »

On peut maintenant y lire : « Boyz, c’est le temps qu’on parle d'un sujet tabou ; le pénis. »

La réaction du public et la réponse initiale de Charles

Alors que certains commentaires remerciaient l'influenceur pour cet apprentissage, des internautes ont tenu à souligner un problème dans son discours : la mention du travail d’acceptation du corps et de la sexualité des femmes pour ramener la discussion autour de la sexualité des hommes.

Une publication Instagram partagée le 30 novembre par @aaann.e, qui se présente comme féministe et étudiante à la maîtrise en psychoéducation, a particulièrement circulé sur les réseaux sociaux.

Celle-ci explique ce que plusieurs reprochent à Charles dans les commentaires :

« Que tu parles de sexualité masculine ; tout à fait approprié. Que tu compares ta situation d'homme blanc privilégié au parcours houleux des femmes depuis la dernière décennie (yup), c'est complètement malhonnête. »

Elle y dénonce aussi le fait que la sexualité des hommes a longtemps été mise de l'avant et qu'il effaçait les messages de personnes ayant le même discours qu'elle.

[rebelmouse-image 26002736 photo_credit="charles.od_officiel | Instagram" expand=1 original_size="828x1405"] charles.od_officiel | Instagram

[rebelmouse-image 26002739 photo_credit="charles.od_officiel | Instagram" expand=1 original_size="828x1423"] charles.od_officiel | Instagram

Pour sa part, Charles a d'abord qualifié cette publication de violente et a affirmé qu'il avait le droit de « supprimer des commentaires [qu'il] juge déplacés » dans une story Instagram du 1er décembre.

Il a également déclaré qu'il trouvait déplacés les commentaires cherchant à trouver des défauts dans sa publication, en disant que « ce n'est pas parce qu'on aide des hommes qu'on nuit à la cause du féminisme ».

Les excuses et explications de Charles

Le 1er décembre au soir, Charles a fait une série de story Instagram dans laquelle il revient sur les événements des derniers jours :

« Je voulais prendre le temps de m'excuser par rapport à quelque chose que j'ai écrit. […] En aucun cas j'ai voulu comparer les luttes quotidiennes que vivent d'autres personnes, dont les femmes, avec ma situation, la situation des hommes en général. »

Il explique qu'après avoir lu tous les commentaires, il s'est rendu compte que son approche était insensible.

Il admet avoir été malhabile : « Je suis très conscient qu'on parle souvent des hommes pis qu'on devrait parler beaucoup plus souvent des groupes qui vivent des luttes quotidiennes… »

Charles explique que le but de sa vidéo était d'inviter les hommes à faire une introspection sur leur sexualité.

Il aborde ensuite le fait qu'il a supprimé plusieurs commentaires :

« Est-ce que c'était le meilleur move? Non. Est-ce que je me suis peut-être senti attaqué alors que ce n'était pas le cas? Sûrement, oui. »

Il avoue avoir supprimé des commentaires qu'il trouvait irrespectueux qui, après introspection, ne l'étaient pas selon lui. Charles confirme qu'il va continuer à effacer les insultes qu'il reçoit toujours en grande quantité depuis son passage à Occupation Double, mais qu'il sera plus vigilant afin de laisser la parole aux personnes bien intentionnées.

Il termine en remerciant Naila Rabel, que tu reconnais peut-être de l’émission québécoise 30 vies et qui tient un discours engagé sur les cause pro-black, anti-raciste et afro-féministe, de l'avoir aidé à comprendre la situation.

Recommandé pour toi

Loading...